Histoire de l’esclavage au Brésil

Evaluation: 5.0/5.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 26 mars 2016)

Nous naissons libres. Par conséquent, aucun homme ne doit être privé de son droit inné de décider de son sort, de faire ses propres choix et de régir sa vie comme il l’entend. On a reçu le cadeau du libre arbitre pour avancer dans le monde y laisser notre trace et non pas pour perdre notre dignité dans la servitude et l’esclavage.

Depuis l’Antiquité, avoir des esclaves était signe de richesse et d’opulence. Avoir des serviteurs signifiait qu’on avait le contrôle absolu de décider de leur sort et de disposer de leurs vies sans concession. Ce genre de pratique a duré des siècles et des siècles parce que personne n’a osé dire non, parce qu’il n’y a pas eu assez d’hommes qui réclamaient cette nécessité de vivre dans le respect et de sortir de cette condition d’esclave.

L’esclavage

l'esclavage

Lorsque les grandes puissances coloniales européennes ont commencé à se partager le monde, le Portugal avait hérité du Brésil.  Pour explorer cette terre aux richesses naturelles immenses, la main d’œuvre se faisait rare. C’est pour cela que des esclaves de l’Afrique noire furent amenés sur les terres brésiliennes pour cultiver, entre autres, le sucre.

Cette opération se déroule dans des conditions révoltantes : Les esclaves étaient entassés dans des bateaux depuis l’Afrique, tel une vulgaire marchandise. Le traitement qu’on leur infligeait, lors de cette traversée, n’avait rien d’humain. Aussi, dès qu’ils arrivaient à destination, on les répertoriait dans les mines d’or et les terres d’exploitation de canne à sucre, et on les faisait travailler toute la journée, du lever au coucher du soleil, sans les nourrir proprement et sans leur offrir de quoi se protéger du soleil brûlant de la journée ni du froid de l’hiver.

 

L’esclavage au Brésil

Histoire de l'esclavage

 

Cette sombre tache dans l’histoire pourtant si belle du Brésil, une histoire faite de gloire, celle d’un peuple qui a combattu les forces des envahisseurs espagnoles et qui est de nos jours une puissance économique se développant à une vitesse vertigineuse ; a mis plus de deux siècles pour s’effacer. Pour un mouvement de lutte qui est commencée dans le premier tiers du XVII ème, il a fallu attendre l’indépendance du Brésil pour que la question soit mise en avant ; puis 1888, qu’une loi interdise définitivement la traite des noirs. Une épopée faite de sang et de sacrifice qui a marqué l’histoire de l’humanité entière.

histoire de l'esclavage

Et comme il vaut mieux tard que jamais, l’esclavage fut aboli progressivement dans plusieurs pays du monde à partir du 17 ème siècle ;car les gens avaient compris que pour aller vers le progrès, il fallait respecter l’homme dans sa qualité d’être savant et libre de sa destinée jusqu’à être interdit définitivement suite à la publication de chartes internationales garantissant les droits de l’homme et du citoyen.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.