Bahia, une délégation pour renforcer l’échange entre la France et le Brésil

Echange avec l'Etat de bahia
Pas encore de vote.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 15 novembre 2012)

Bar-sur-Seine accueille une délégation brésilienne pour renforcer la coopération en viticulture

Au début de la dernière semaine, le président de la cave coopérative des Riceys au Bar-Sur-Seine, Christian Jojot a accueilli une délégation brésilienne de l’Etat de Bahia qui compte une vingtaine des hommes d’affaires ainsi que le secrétaire d'état à l'agriculture, Eduardo Salles.

  
Echange avec l'Etat de Bahia

 

    Echange avec l'Etat de bahia

 

La délégation est en fait, entrain d’assurer une mission de découverte
des produits bénéficiant d’haute valeur ajoutée dans quelques pays
européens notamment l’Espagne, le Portugal et la France. En France, la
délégation a tenu à découvrir le Roquefort, la Champagne, chablis…

En
fait, le Brésil, qui vit un grand essor économique dans plusieurs
secteur, veut créer une notion de terroir et de qualité, pour avoir la
possibilité de réaliser la transformation des produits sur place et par
la suite employer un plus grand nombre de personnes.

Dans ce sens, on
trouve l’Etat de Bahia, qui profitant d’un espace très grand, commence à
créer cette notion de terroir pour la production de soja, café, papier
cellulose, coton, cacao… Bahia est également connu pour l’élevage des
animaux comme les vaches, les moutons…

Avec environ 500 000 emplois
créés depuis 2007, le secrétaire d’état, M. Salles estime que  « le
potentiel est énorme. Le développement est régulier depuis 15 ans ».

La
délégation a présenté pour les hommes d’affaires français Barséquanais
ainsi que les coopérateurs les avantages qu’offre l’investissement à
l’Etat de Bahia avec ses 1 100 km de plages, ainsi que les terres
favorable pour la culture du vignobles.

Christian Jojot qui était à
Bahia pendant l’été a assuré que le climat dans la région est favorable
pour la production de la Champagne.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.