Le Carnaval de Salvador de Bahia : Découvrez les secrets du Carnaval de Salvador de Bahia

Evaluation: 5.0/5.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 11 mai 2018)

Le Carnaval du Brésil est réputé à travers le monde surtout celui de Rio de Janeiro où défile les plus prestigieuses écoles de samba du pays, et celui de Salvador de Bahia, élu comme la plus grande fête de rue au monde. Quels sont les secrets de cette dernière ?

La rue

C’est là que le carnaval de Salvador de Bahia se déroule. A cette occasion, tout le monde sort pour faire la fête autour des fameux « trios electricos ». Il s’agit de grands camions transportant des appareils de sonorisations et quelques danseurs pour mettre de l’ambiance.

Les trios electricos ont vu le jour en 1951 et c’est aux musiciens Dodo et Osmar qu’on les doit. Cette année-là, ces deux musiciens sont montés dans leur ford pour se promener dans les rues de la ville en diffusant, très fort, de la musique. Cela a été repris tous les ans et finalement, la voiture ford a laissé place à de gros camions plus modernes et plus robustes pour transporter des systèmes de sonorisation ultra puissants.

Quand vient le Carnaval, ces camions descendent le long des principales avenues de la ville et chacun est libre de rejoindre le groupe qu’il veut. Seule condition : acheter le t-shirt portant les couleurs du groupe et vous pourrez ensuite marcher, danser et vous amuser avec tous les participants et ce, que vous veniez de leur quartier, de leur ville, de leur pays ou d’ailleurs.

Les Blocos

Ce sont des groupes musicaux qui animent la fête sur des rythmes de percussion et de danse. Ils invitent la foule à danser avec eux tout au long de leur défilé.

Les secrets du Carnaval de Salvador de Bahia

A lire également : Tous au carnaval de Salvador de Bahia 2018

La rue Beco Da Off

Située au 33, Rue Dias d’Avila, c’est dans cette petite rue que les communautés LGTBIQ se donnent rendez-vous pour faire la fête à leur manière. Pendant toute la durée du carnaval, vous pourrez vous joindre à eux et profiter de caïpirinhas et bières à volonté, avec modération bien sûr.

Les camarotes

Ce sont des stands privés installés le long des principaux circuits des défilés du carnaval. C’est là que les participants ne voulant pas se mêler à la foule s’asseyent pour admirer les danseurs et leurs prestations.

Les places doivent être réservées à l’avance et sont vendues entre 150 reais à 4000 reais soit de 40 euros à 1000 euros. Il y a donc une différence de classe entre les camarotes mis en place. Ceux qui veulent réserver dans un camarote de luxe pourront bénéficier, en plus d’une place au calme et ombragée, de boissons, de la nourriture et même un salon de beauté.

Le quartier de Pelourinho

Le Pelourinho c’est le quartier mythique de Salvador de Bahia. En plus d’être un haut-lieu touristique, le carnaval s’y tient différemment. Durant les festivités, vous pourrez y peindre votre corps de peinture blanche. C’est devenu une tradition rattachée à ce quartier. Elle a son origine dans le maquillage qu’a autrefois utilisé le groupe de percussions baptisé Timbalada pour animer les lieux.

La Maison du Carnaval

Cette maison se situe au cœur du quartier de Pelourinho. Vous pourrez y découvrir l’histoire des costumes légendaires utilisés par les carnavaliers et les trios électricos. Vous y apprendrez également la samba par le biais de vidéos diffusées sur place.

Le carnaval nautique

Célébré par le MAM ou Musée d’Art Moderne de Salvador de Bahia, le carnaval nautique est une grande première cette année. Les organisateurs invitent les carnavaliers à faire la fête au bord de la mer sur de la bonne musique et une bonne ambiance. Pour 50 reais, soit un peu plus de 12 euros, vous pourrez y participer et même partir en mer sur une embarcation destinée à cette fin.

L’Electrocarnaval

Cette partie du carnaval n’est pas une nouveauté, mais pour cette année, la musique électronique a été mise à l’honneur que ce soit dans les rues ou dans les camarotes.

Le quartier de Rio Vermelho

Si après avoir fait la fête durant le carnaval, il vous reste encore assez de force et d’énergie pour vous amuser, direction le quartier de Rio Vermelho dont le nom signifie Rivière Rouge. Vous y découvrirez de nombreuses discothèques ouvertes jusqu’au petit jour.

Le village de Costa Itapuã

C’est, sans nul doute, le seul village qui ne soit pas touché par la frénésie du carnaval. Il s’agit d’un vieux village de pêcheurs où vous pourrez vous reposer au calme, loin des festivités des régions alentours. Située à proximité, la plage Stella Maris vous invite à vous baigner dans ses eaux limpides ou à faire du surf. Un bar, situé le long de la plage vous invite ensuite à siroter des cocktails exotiques.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.