Rio Vermelho à Salvador : Un des plus beaux quartiers de Salvador De bahia

(Mis à jour le: 16 juillet 2019)
4.3
07

Rio Vermelho, qui signifie rivière rouge en français, est un des plus beaux quartiers de Salvador de Bahia, au Brésil. Il se situe sur le front de mer de la ville, dans sa partie basse et offre, aussi bien aux habitants qu’aux étrangers, une vie trépidante et une ambiance festive.

Emplacement géographique

Rio Vermelho se situe au nord-est d’Amaralina et est niché entre les quartiers d’Amarnath et d’Ondina. C’est un quartier populaire à l’ambiance bohème, mais les habitants y côtoient directement les grands hôtels de luxe.

Petit quartier très animé, il est connu pour ses rues étroites qui engendrent souvent des embouteillages monstres. On les rencontre surtout au niveau du goulot d’étranglement de Largo de Santana, de la rue de la Patience, de l’avenue Cardinal da Silva et de Joao Gomes Street donc si vous souhaitez visiter cette zone, mettez-vous à la marche pour avancer plus vite. De plus, c’est la meilleure méthode à adopter pour découvrir chaque recoin de cet axe.

 

Rio Vermelho de nuit

Ses intérêts

Comme de nombreux quartiers de ville au Brésil, Rio Vermelho figure parmi les plus animés et ce, de jour comme de nuit. Il est apprécié pour :

  • Son ambiance un peu bohème :

On y trouve de nombreux hôtels de luxe, mais ce qui frappe surtout dans ce quartier c’est l’atmosphère bohème qui y règne grâce à ses artistes de rue et aux nombreuses galeries d’art qui y ont ouvert leurs portes. Parmi elles, il y a justement le centre culturel LáLá que nous avons découvert tout à fait au hasard. Nous décidons d’y entrer pour découvrir derrière ses murs un espace culturel avec des murs entièrement recouverts de fresques muraux. Dans l’une de ses pièces, on retrouve des tables de travail qui réunissent divers artistes tantôt regroupés autour d’un même projet tantôt sortant divers messages à coup de pinceaux, de couleurs, de peinture, … Ici, c’est l’ambiance bohème par excellence où tout le monde vous accueille chaleureusement et où on n’hésite pas à vous expliquer chaque petite parcelle de leur art.

Lire aussi – A la découverte de Pontal de Maceio

A travers tout le quartier, on va retrouver cette même atmosphère surtout quand le soleil commence à décliner au loin et que les sur les places sont déployées des tables, des petites scènes de fortune, …

  • Ses savoureuses « acajerés » :

Les acarajés de Rio Vermelho

L’acajéré est une spécialité gastronomique de tout le Brésil et principalement de l’Etat de Bahia. C’est là, grâce à la cuisine africaine importée par les esclaves que ce plat a vu le jour en se mariant à la cuisine brésilienne. C’est pour cela qu’on le qualifie d’ailleurs de plat afro-brésilien. Il est à base d’haricots noirs et d’oignon que l’on fait frire dans de l’huile de palme.

Rio Vermelho est le meilleur endroit pour découvrir la vraie recette traditionnelle de l’acajeré. Je vous conseille d’en acheter auprès de ces femmes Bahianaises en tenue africaine qui ouvrent leurs étals de rue vers la fin de l’après-midi. Elles en sont les reines !

Si l’acajeré est un incontournable, il ne faut pas non plus manquer de goûter à la moqueca aux fruits de mer ou encore au tapioca.

Découvrez aussi : Cuisine bahianaise, les traditions culinaires de Bahia

  • Ses bistrots incontournables :

Trouver un bistrot est très facile dans le quartier de Rio Verlmelho, car ce dernier en abrite plusieurs tels que le Dinha situé au Largo de Santana, le Cira qui se trouve au Largo de Itapoa et enfin le Regina qui se situe à la fin de l’avenue Euclides da Cunha, dans le quartier de Graça.

Ces trois restaurants sont les plus fréquentés de Rio Vermelho et même si vous devez faire la queue, leur gastronomie en vaut la peine. Dans ces restaurants, vous serez accueillis et servis par des traditionnelles Bahianaises qui revêtent tous les jours leur costume blanc traditionnel.

Lire aussi : La culture noire à Salvador de Bahia

  • Le village de pêcheurs :

Offrandes a Yemanja

Le Rio Vermelho fut jadis un village de pêcheurs aujourd’hui rattaché à la ville de Salvador. C’est là que se tient annuellement, tous les 2 février, la fête de Yemanja ou la fête de la Reine de la mer.

Pour cette occasion, tous les habitants se ruent vers la plage. En 1923, les pêcheurs ont eu de piètres résultats lorsqu’ils allaient pêcher. Avec une baisse considérable de poissons, ils se sont mis à offrir des cadeaux à la Reine des mers pour que celle-ci leur envoie toujours beaucoup de poissons. Ce rite, devenu tradition est répété annuellement par les pêcheurs pour être dans les bonnes grâces de Yemanja.

  • Le marché de Rio Verlmelho appelé, par les locaux, le « Ceasinha » :

Le marché de Rio Vermelho, le Ceasinha, figure parmi les plus appréciés de Salvador notamment pour la grande variété de ses produits, allant des légumes aux fruits de mer fraîchement pêchés en passant par les fleurs, les articles artisanaux, … ainsi que pour les petits prix qui y sont pratiqués. Si vous projetez de séjourner quelques semaines dans l’ancienne capitale du Brésil, pensez à vous rendre à cet endroit pour faire vos provisions.

A part les étals quotidiens avec leurs produits toujours frais, le marché est aussi le lieu de diverses distractions telles que :

  • Les expositions
  • Les ateliers pour adultes et pour enfants
  • La Praça Gourmet où sont regroupés les restaurants et bars. Ces derniers vous font faire le tour de la gastronomie bahiainase
  • La fameuse « Seresta do Edinho » : c’est une soirée de musique live qui se déroule tous les jeudis, les vendredis et les samedis au Ceasinha
  • Le Museu da Casa Vermelha :

Il s’agit de l’ancienne demeure de l’artiste Jorge Amado et de son épouse Zélia Gatai. Ce grand homme a rassemblé, au fil des ans des œuvres et de nombreux ouvrages relatant l’histoire et la culture des Bahianais.

Au cours d’une visite poétique et historique, on peut se permettre alors d’imaginer le passer de ce quartier, de cette ville, de cet Etat où nous nous trouvons actuellement. La visite se termine par une petite halte nature dans les jardins bien entretenus du musée. C’est comme si le couple y vivait encore pour entretenir leur belle maison.

Tous les mercredis, les visites y sont gratuites donc profitez-en si vous avez un budget vacances assez restreint.

A lire – Musique brésilienne : Tout ce qu’il faut savoir sur la musique brésilienne

  • La Praia do Buracão :

La Praia do Buracão à Rio Vermelho

C’est un lieu assez méconnu dans le quartier de Rio Vermelho, mais que je vous invite à découvrir. Il se situe derrière les hauts bâtiments et maisons du quartier et c’est pour cela qu’il faut y aller à pied, car cette plage est assez difficile à cerner.

Contrairement à la plage « officielle » où se déroule annuellement la fête de Yemanja, Buracão est plus intimiste et l’eau y est plus rafraîchissante. Le meilleur moment de la journée pour s’y rendre c’est à marée basse, car on y découvre alors de nombreuses piscines naturelles idéales pour une bonne baignade matinale. Et quand la marée remonte, les piscines disparaissent, mais l’eau reste toujours aussi agréablement fraîche sous une température assez haute.

  • Les soirées animées :

Tout le monde sait que Rio Vermelho est le lieu de rendez-vous de tous les noctambules à Salvador. Bien sûr, les quartiers comme le Pelourinho sont également animés, mais c’est à Rio Vermelho que l’ambiance est plus intense.

Ici, dès que l’après-midi touche à sa fin, les places se remplissent des tables de restaurant auprès desquelles on commence par dîner et prendre l’apéro avant de terminer la soirée dans l’un de ses nombreux clubs et bars.

Il n’y a pas une nuit où la fête n’est pas au rendez-vous dans ce quartier à plus forte raison pendant la période du Carnaval qui fait suite à la fête de Yemanja.

Les principales rues du quartier

Rio Vermelho doit son nom à la rivière de même nom. Celle-ci borde l’avenue Juracy Magalhaes. Toutes les rues du quartier portent des noms qui rappellent l’État de Bahia. Parmi les rues à découvrir absolument, on peut citer :

  • Alagoinhas où se situe encore l’ancienne demeure de l’écrivain Jorge Amado. Ses cendres y sont d’ailleurs stockées
  • Le Largo da Mariquita où se tient le marché de Rio Vermelho. C’est un vieux marché traditionnel que l’on connaît également comme le marché aux poissons

Rio Vermelho : la rivière

Le Rio Vermelho ou rivière rouge

Une station de pré-conditionnement des eaux usées domestiques a été ouverte près de l’embouchure de la rivière. Au sein de cette station, l’eau est séparée des déchets solides pour être ensuite libérée à 2, 7 km de la côte par l’émissaire de la rivière afin d’éviter la contamination de la plage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.