Qui est JonOne ?

Qui est JonOne ?

JonOne, de son vrai nom John Andrew Perello, est aussi connu sous le nom de Jonone ou Jon156. C’est un artiste peintre et graffeur américain.

Biographie

JonOne est né à New York, dans le quartier de Harlem en 1963. Il est d’origine dominicaine et a déménagé à Paris, vers la fin des années 80.

C’est à 17 ans qu’il a commencé à faire du graffiti. Il a d’abord commencé par taguer son nom « Jon » suivi de 156, sa rue sur les murs et les trains de son quartier avant d’en couvrir tous les murs et trains de New York. Il appréciait alors de voir son nom un peu partout lorsqu’il prenait le métro, moyen de locomotion qu’il considère comme « un musée qui traverse la ville »

Sa carrière de graffeur

En 1984, il a créé un collectif baptisé 156 All Starz. Ce groupe réunissait alors des jeunes amateurs de graffiti qui profitaient que la nuit tombe pour aller peindre des trains. Cela leur permettait d’avoir une activité et d’oublier leurs problèmes dont la drogue. C’est à cette période qu’il a fait la connaissance de Bando et de Rockin’Squat qui l’invite à venir à Paris.

Jon commença alors à économiser et put y aller en 1987. A Paris, il a continué à graffer avec le BBC Crew et Boxer.

Il se lança ensuite dans la peinture sur toile et avait, à cette époque, un atelier à l’hôpital éphémère. Il travaillait, en ce temps, avec Sharp, A-One, Ash, Skki et JayOne. Malgré cette nouvelle activité, il a toujours continué les graffitis.

Qui est JonOne?

Rapidement, il se fait connaître dans les milieux artistiques parisiens, surtout grâce à ses toiles qu’il a commencé à exposer. En 1990, il fait une exposition à la Gallery Gleditsch 45 de Berlin puis participe, en 1991, à l’exposition Paris Graffiti. Le succès vint alors à lui et les expositions se multiplient à travers le monde : Hong Kong, Monaco, Genève, New-York, Bruxelles, Paris et Tokyo.

La principale consécration qu’il ait eu depuis ses débuts est sans nul doute, sa toile intitulée Balle de match, qui a été vendue aux enchères le 6 juin 2007 pour la somme de 24 800 € par un collectionneur new-yorkais. Ce fut un record pour l’artiste et la première œuvre de graffiti vendue pour une telle somme en France. De nos jours, le prix de ses œuvres avoisine les 56 000 €.

En 2011, il a réalisé un portrait de l’abbé Pierre, qui est toujours visible sur les murs du square des Deux-Nèthes, dans le 18e arrondissement de Paris. A l’origine, cette fresque aurait due être une œuvre temporaire, mais la ville a fini par l’adopter définitivement. Le graffeur travaille toujours étroitement avec la Fondation Abbé Pierre.

Aujourd’hui, JonOne collabore  beaucoup avec des galeries en France . Il est en exposition, de manière régulière, à la galerie Rabouan Moussion.

En 2016, il a travaillé avec la Maison Guerlain pour donner à leurs flacons de parfum, une touche abstraite et colorée.

Laisser un commentaire