Pelourinho : Un quartier au centre historique de Salvador de Bahia

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Last Updated On: 27 septembre 2018)

Pelourinho

Pelourinho est le centre historique de la ville de Salvador de Bahia. Situé dans la région ouest de la ville, il est classé patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1985.

Salvador de Bahia fut fondée en 1549 par les portugais. Pelourinho était le centre de la ville durant toute l’époque de la colonisation portugaise.

Pelourinho signifie en portugais gibet ou pilori, c’est à dire l’endroit où  l’on torturait les condamnés.

Cette partie de la ville est appelée par les habitants Pelourinho.

Casario do Pelourinho

 

Histoire du Pelourinho

pelourinho

Pelourinho, le centre historique de la ville de Salvador de Bahia est considéré comme le joyau de cette merveilleuse ville. Salvador, fondée en 1549 par Tomé de Souza, est la première ville coloniale de la région et du nouveau monde en général.

Depuis sa fondation Pelourinho ou Pelo comme les habitants de la cité ont tendance à l’appeler a connu plusieurs évènements notamment la bataille entre les brésiliens et les hollandais en 1638.

Pelourinho était le premier grand marché d’esclaves sur le continent sud américain, d’où vient son nom puisque sur la place centrale les esclaves africains étaient torturés.

Torture des esclaves au pilourinho

esclave-au-pilori

 

Le centre historique Pelourinho

Ce centre historique est riche en monuments historiques, palais du gouverneur, palais de justice, églises et cathédrales, édifices militaires qui datent du 17eme siècle. Toute l’architecture des lieux parle et décrit un mode de vie spécifique aux habitants de la ville et qui date du 17eme siècle, une architecture portugaise.

Depuis environ une trentaine d’années, des recherches ont permis la récupération de plusieurs ruines, en 1991 un immense chantier est mis en route par la municipalité afin de restaurer, embellir et mettre en avant les vieux monuments, on a vu la reconstruction et la revitalisation des églises, des couvents, de vieilles maisons…

Actuellement, on trouve plus de 800 bâtiments restaurés, repeints et magnifiquement mis en avant.

 Carte du Pelourinho

carte-pelourinho

Tout comme le reste de la région, Pelourinho a fait l’objet d’une évangélisation avec l’arrivée des expéditions religieuses. Ils se sont installés à Praça Municipal en raison de la protection que cet endroit offraient contre les attaques des indigènes et des corsaires.

La maison de l ‘Assemblée, l’Hôtel de la Ville, ainsi que d’autres constructions ont été construites. Au début elles étaient faites d’un mur de boue et recouvertes de paille, mais ensuite elles furent reconstruites avec des pierres, des briques et de la chaux.

 

Aujourd’hui, les bâtiments les plus beaux sont Paço Municipal dont les travaux ont été achevé à la fin du 17ème siècle, le Palacio Rio Branco qui se trouve à la place initiale la Maison du Gouverneur, fondé en 1919, et le elevador Lacerda ou l’ascenseur Lacerda.

Palais du gouverneur

palais-du-gouverneur-salvador

Un peu dans  le nord se situent Santa Casa et Igreja de Nossa Senhora da Misericordia.

Parmi les anciennes constructions, il y a aussi Igreja da Sé et le Palacio Arquiepiscopal, la maison du premier archevêque du Brésil. Il faut bien noter que certaines parties de l’ancienne Igreja da Sé ont été détruits ou enterrés sous les travaux des premières stations téléphériques.

Les monuments et bâtiments du Pelourinho

centro-historico-de-salvador

Dans la zone Terreiro de Jesus, le visiteur peut trouver des constructions datant du 17ème au 19ème siècle comme le Cathédrale Basilique, l’ancienne Eglise Jésuite ou Igreja dos Jésuites, les églises Ordem Terceira de São Domingos et São Pedro dos Clérigos. Terreiro de Jésus est fameuse également par sa magnifique fontaine d’eau située dans le centre.

Entouré du triangle Largo, Pelourinho est désigné comme un lieu pour la musique, le vie nocturne avec plusieurs restaurants, c’est un lieu pour
vivre et retrouver une époque de l’architecture bouraque. Pelourinho est accessible à pied, dans chaque rues et sous chaque fenêtres Pelourinho à quelque chose à vous présenter.

Rue du Pelourinho

rue-du-pelourinho

 

 

5 pensées sur “Pelourinho : Un quartier au centre historique de Salvador de Bahia

  • 2 février 2012 à 7 h 25 min
    Permalink

    lors de mon voyage au Brésil, j’ai passé quelques jours à Salvador de Bahia et bien sur j’ai circulé entre les ruelles de Pelourinho, c’était vraiment merveilleux.
    J’ai fais également un tour à la Chapada Diamantina ([url]http://www.bahia-salvador.com/bahia/chapada-diamantina/tourisme-dans-la-chapada-diamantina.html[/url]), la couleur d’eau est du jamais vu!
    Je compte y retourné bientôt…

    Répondre
  • 28 février 2012 à 3 h 38 min
    Permalink

    Visiter Salvador
    ah le pelourinho, c’est magique et tres beau, toutes ces façades colorées, à noter que le quartier du fait de sa restauration et son classement par l’UNESCO est devenu très cher, peux de gens vivent encore au Pelourinho
    je trouve les brésiliens un peu agressifs d’un point de vue commercial.
    dès que tu t’intéresses à quelque chose, le vendeur te saute dessus
    le pelourinho les soirs du carnaval est vraiment agréable
    à visiter absolument

    Répondre
  • 6 mars 2012 à 5 h 09 min
    Permalink

    Salvador
    Salvador et le pelourinho
    c’est vraiment beau et bien restauré
    l’artisanat est un peu cher je trouve, j’étais à Salvador de Bahia, l’été dernier et j’ai trouvé le Brésil très cher
    plus cher qu’en France

    Répondre
  • 13 mars 2012 à 5 h 07 min
    Permalink

    Le Pelourinho
    Pelourinho de salvador, c’est très magique!
    Cette aire anciennes sentie entre les ruelles du centre historique est si réelle qu’on se croit revenu à l’époque de la colonisation portugaise…

    Répondre
  • 10 juin 2012 à 10 h 25 min
    Permalink

    Salvador
    moi ce que je retiens de Salvador le pelourinho
    c’est la lumière, la couleur de la lumière est bien différente de celle de l’Europe

    une lumière chaude 🙂

    il y a aussi la joie la musique, Salvador de Bahia c’est la joie de vivre permanente, le bonheur n’est pas une question d’argent et de loin

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.