Morro de São Paulo : le petit paradis de Bahia

(Mis à jour le: 1 avril 2019)
Morro de São Paulo : le petit paradis de Bahia
4.8 (96%) 5 vote[s]

Morro de São Paulo est une colline qui se trouve sur l’Ile de Tinharé, au sud de Salvador dans l’Etat brésilien de Bahia. L’île fait partie d’un archipel de 26 îles, recouvertes de forêt tropicale et entourées de plages cristallines très prisées des touristes.

Histoire de Morro de São Paulo

L’île de Tinharé fut découverte en 1531 par Martim Afonso de Sousa, un capitaine et explorateur portugais. Il la nomme Tynharéa.

Ayant un emplacement géographique privilégié, Tynharéa a fait l’objet de plusieurs attaques françaises et hollandaises. Durant la colonisation, les pirates et corsaires se sont servis d’elle comme d’une « zona franca » où ils pouvaient s’abriter tranquillement.

morro-de-sao-paulo

Dans le cadre des projets de colonisation, les expéditions portugaises fondent au nord de l’île le village de Morro de São Paulo en 1535. Ce dernier est situé sur l’embouche du canal de Itaparica et s’étend jusqu’au fort de Santo Antônio, appelé actuellement Phare de la Barra. Ce village était connu pour l’agriculture dont les produits furent expédiés vers la capitale, Salvador, par le biais du canal de Tinharé.

Morro de São Paulo étant le plus grand village de l’île et le principal haut-lieu du tourisme, cette dernière est parfois appelée, à tort, l’île de Morro São Paulo.

Cette île fait partie du Patrimoine historique brésilien. Elle déborde de monuments historiques qui datent de la période coloniale.

Se rendre à Morro de São Paulo

Pour aller à Morro de São Paulo et donc sur l’île de Tinharé, vous avez trois possibilités :

  • Y aller à bord d’un catamaran depuis Salvador : vous devez alors réserver vos places au Terminal Maritimo Turistico de la ville
  • Y aller par voie aérienne depuis Salvador
  • Prendre un autocar à Salvador pour se rendre jusqu’à Valence puis y embarquer à bord d’une « lancha » ou une vedette pour atteindre Morro de São Paulo

Ce qui est sûr, c’est que vous n’aurez aucun mal à y trouver un moyen de locomotion, car tous les jours, des liaisons à destination de ce petit paradis de Bahia sont proposées.

Morro de Sao Paulo

Première approche de Morro de São Paulo

Une fois arrivé, on se demande si le Paradis n’est pas devant nos yeux. Un sable brûlant et une mer claire, oui c’est un endroit paradisiaque. La beauté des lieux est même provocante, beaucoup mieux que celle rapportée sur les cartes postales.

Après ce superbe paysage, on ne demande pas mieux que de plonger encore un peu plus au cœur de cette île. La seconde chose que j’ai noté c’est l’absence totale de voitures. Non, je ne rêve pas et je ne me retrouve pas au Moyen âge, mais bien à une époque où par miracle, certains petits paradis ont été épargnés par ces transports trop bruyants et trop polluants. Il y en a d’ailleurs plusieurs de ce genre au Brésil, voire en Amérique du Sud …

Pas de voitures donc, mais juste quelques brouettes, des mulets et des petits tracteurs agricoles pour le transport de marchandises.

Comment faire pour visiter l’île dans ce cas ?

Ni à dos de mulet ni à bord d’un tracteur, mais à pied. Oui, tout le monde parcourt l’île à pied, mais rassurez-vous, vu sa taille, vous n’aurez pas à marcher pendant des jours pour aller d’un village à l’autre. De plus, marcher dans de si beaux paysages est tout simplement magique que vous ne sentirez pas du tout la fatigue. Et si cela arrive quand même, reposez-vous à l’ombre d’un cocotier ou affalez-vous sur le sable blanc pour reprendre votre souffle. C’est cela que j’appelle « le vrai repos » et non pas celui qu’on passe au lit avec un écran devant les yeux.

Morro de Sao Paulo

Que voir à Morro de São Paulo ?

Le village, aux ruelles de sable, est maintena nt très touristique. Cependant, Morro de São Paulo garde toujours son identité de petit trésor insulaire. Ici, la vie s’écoule doucement au gré des visiteurs et sur une ambiance toujours décontractée et conviviale.

La visite du village se fait au gré de ses plages principales. Chacune d’elle est effectivement bordé par un quartier typique ayant chacun leur identité. Les plages de Morro São Paulo sont seulement numérotées de 1 à 5, la numéro 1 étant la plus proche du centre-ville et la numéro 5, étant la plus éloignée. De 1 à 5, elles se succèdent le long des côtes et d’une plage à l’autre, même si sable blanc et eau turquoise restent présentes, vous sentirez un petit changement de décor.

  • Plage N°1 : Primera Praia

La première page de Morro de São Paulo

C’est une petite plage qui borde le centre-ville de Morro de São Paulo. On la considère comme le quartier des boutiques et des restaurants, car ces derniers se succèdent presque sur toute sa longueur. De plus, comme elle se situe près du centre, il suffit de quelques minutes pour trouver un bon restaurant et faire quelques emplettes.

Pour en revenir à la plage, elle est assez petite, mais il est agréable d’y aller piquer une tête, d’y faire du surf, de s’adonner à la plongée sous-marine ou d’y atterrir après un vol en tyrolienne au départ de la colline surplombant la plage.

  • Plage n°2 : Segunda Praia

Ici, c’est plutôt un quartier d’hébergement avec des résidences privées, des appartements à louer, mais aussi des restaurants bordant la plage. Même si elle est un peu plus en retrait du centre, c’est la plage la plus fréquentée du village et ce, de jour comme de nuit.

Bien sûr, il est agréable de nager dans ses eaux, de s’allonger sur sa plage ou de faire du stand-up paddle, une activité phare dans cette zone, mais seulement si on veut se lier d’amitié avec les autres personnes ou faire des rencontres. Cette frénésie et affluence se poursuit même jusqu’au petit jour, car c’est aux abords de la segunda praia que les amateurs de vie nocturne se rassemble pour faire la fête dans les bars longeant la plage.

Lire également – Porto da barra beach, une belle plage à salvador de bahia

  • Plage n°3 : Terceira Praia

Ce quartier est animé 24h/24 surtout grâce à la cabane vendant des hamburgers du coin. Cette enseigne est effectivement ouverte toute la journée et toute la nuit tant et si bien que les noctambules de la Segunda Praia s’y ruent avant de rentrer chez eux.

De plus, c’est ici qu’on trouve les pousadas à prix abordables et comme cet argument fait toujours mouche, même auprès de ceux qui ont quand même les moyens, l’affluence y est plus importante pendant la haute saison touristique.

Le seul point qui y fait défaut : l’absence de la longue file de bars et de restaurants. Je trouve quand même que cela a du bon, car le quartier y est beaucoup plus calme et même la plage est moins fréquentée ce qui fait que la tranquillité figure parmi l’un de ses points forts.

  • Plage n°4 : Quarteira Praia

Cap sur Morro de Sao Paulo

Sur les cartes postales, on voit toujours une vaste étendue d’eau turquoise bordée par un banc de sable blanc et des cocotiers verdoyants. C’est à cela que la quatrième plage ressemble, mais en mieux dans la réalité.

Ici, c’est la tranquillité assurée et le paradis et pourtant, cette plage se trouve à seulement 15 mn à pied de la Segunda Praia. L’eau est très propre, chaude et le turquoise vire à une limpidité extraordinaire, la plage ressemble un peu à des dunes sculptées par les vagues et le vent et quand on a soif, il suffit de boire une eau de coco issu d’un fruit fraîchement cueilli.

J’y suis retourné pendant quelques jours et à chaque fois, je découvre que cette zone est très appréciée des amoureux. Alors que certains couples se reposent seulement sur la plage, d’autres s’offrent une petite balade à cheval ou en calèche. Visiblement, c’est le coin des amoureux, mais on y trouve aussi quelques familles, quelques groupes d’amis, … tous en quête de sérénité et de tranquillité.

En savoir plus sur la praia do forte

  • Plage n°5 : Quinta Praia

Surnommée la « Praia do encato » soit plage de l’enchantement, la cinquième plage de Morro de São Paulo est effectivement très belle, même si certains disent que la quatrième reste la meilleure.

Dans mon cas, ce lieu a été un véritable enchantement, car non seulement j’y retrouve l’eau turquoise, le sable blanc et les cocotiers, mais aussi parce qu’elle est quasi-déserte et pour cause : elle se situe à environ 1h30 de marche depuis la deuxième plage. Oui, profiter de ce magnifique endroit se mérite, mais comme le chemin passe par les autres plages, l’aventure reste des plus agréables.

Si vous ne souhaitez pas y aller à pied, louez une calèche, mais il faudra alors s’y rendre à marée basse, car à marée haute, elle ne passera pas.

  • La plage de Gamboa :

Découvrez Morro de São Paulo dans l'Etat de Bahia

Cette dernière se situe à l’ouest de Morro de São Paulo. Il faut environ 30 mn de marche pour y arriver, mais seulement à marée basse. La plage de Gamboa n’est pas aussi belle que les cinq plages précédentes, mais ses eaux limpides sont quand même très agréables surtout après un soin à la boue à proximité.

C’est cette activité qui séduit surtout les gens, car on dit que la boue naturelle située près de la plage est très bonne pour la peau. Je ne me fais pas prier surtout que jouer à la boue n’est pas une activité courante.

Une petite précision, il faut y aller à pied à marée basse, mais pour rentrer, il faut embarquer à bord d’un bateau. Rassurez-vous, de nombreux bateaux y mouillent jusqu’au coucher du soleil, car les gens veulent assister à ce spectacle avant de rentrer chez eux.

L’île de Tinharé est la plus grande de la baie de Camamu. Plus au sud, l’île de Boipeba fait figure de refuge pour aventuriers en quête de tranquillité dans un décor ensorcelant.

La vie sur Morro est si douce, calme et rappelle les histoires des pirates qu’une fois on la quitte, on une envie d’y retourner.

4 pensées sur “Morro de São Paulo : le petit paradis de Bahia

  • 19 septembre 2011 à 4 h 19 min
    Permalink

    bahia
    Un endroit MAGIQUE ou on se laisse aller comme dans un reve, melange de couleurs, d odeurs incroyables.C est un vrai paradis sur terre ou l on peut rencontrer des gens AUTHENTIQUE et fier de leur pays.

    Répondre
  • 26 janvier 2012 à 7 h 28 min
    Permalink

    Histoires de pirates
    je me suis beaucoup arrêtée devant la phrase « histoires des pirates »…
    En fait, cela à l’air tentant de visiter une région où les voitures ne circulent toujours pas et de bien profiter du soleil et du calme!

    Répondre
  • 6 mars 2012 à 4 h 47 min
    Permalink

    Morro de sao paulo
    un coin très sympa Morro de Sao paulo
    et on est pas embêté par les voitures il n’y en a pas

    un beau coin un peu isolé
    parfait pour les amoureux
    j’ai adoré Morro de Sao Paulo la première fois que je l’ai vu en 1995

    Répondre
  • 10 mars 2012 à 1 h 36 min
    Permalink

    Bahia
    Je suis de Bahia et effectivement un week end en amoureux a Morro de Sao Paulo, c’est pas mal
    le coin est vraiment paradisiaque
    Morro de Sao Paulo, la petite baie avec les bateau de pécheur, la coline derrière avec la couleur ocre le soir au coucher de soleil c’est vraiment magique Morro de Saopaulo

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.