Les salariés de Bridgestone à Bahia poursuivent leur grève

No votes yet.
Please wait...
(Last Updated On: 24 juillet 2012)

La grève du personnel de Bridgestone à Salvador de Bahia se poursuit

Les employés de la société multinationale Bridgestone à Salvador de Bahia continuent leur grève. En fait, le 17 juillet dernier, le syndicat Sindborracha qui représente les travailleurs et travailleuses, a organisé une réunion durant laquelle, la proposition lancée par la compagnie n’a pas été approuvé par les grévistes.

Ils ont estimé qu’il n’y a aucune amélioration par rapport à la précédente. La grève est donc poursuivie.

La grève au sein de Bridgestone à Bahia se poursuit

 

La grève au sein de Bridgestone à Bahia se poursuit

 

 

Selon le syndicat, c’est le comportement du groupe qui a lancé la colère
des employés, il offre au personnel de l’Etat de Bahia des
rémunérations beaucoup moins que dans d’autres régions du Brésil. Les
employés accusent également Bridgestone de plusieurs brimades dans
l’usine.

Bridgetone a proposé une augmentation salariale de 5% des salaires, soit 2% de moins que dans d’autres régions.


Clodoaldo Bartolomeu
, un dirigeant du Sindborracha a souligné que le
personnel fait « face à beaucoup problèmes dans l’usine, et la grève n’a
pas uniquement lieu pour une raison économique. Nous exigeons également
du respect et l’arrêt  des brimades dans tous les secteurs de
l’entreprise ».

Il a ajouté que cette grève ne s’achèvera qu’une fois l’entreprise
apporte une nouvelle proposition qui répond aux réclamations des
employés. Il a indiqué qu’ils ne vont pas «  permettre à l’entreprise de
nous traiter différemment, parce que nous contribuons, comme les
autres, aux bons résultats de l’entreprise. Bridgestone doit comprendre
cela et offrir la même augmentation salariale, et donner également
satisfaction aux autres revendications à Bahia ».

Les grévistes de Bridgestone ont vu leur causes se favorisé,
principalement après l’obtention de la la solidarité du mouvement
syndical au niveau national comme au niveau international.

Le syndicat américain United Steel Workers a d’ailleurs assuré lors du
11ème  Congrès national de la CUT au Brésil qu’il assurera la campagne
aux États-Unis et au Japon.

A noter que la grève s’est lancée depuis le 31 juin dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.