Le bidonville de la vierge ; un film de Pablo Trapero et Elphante Blanco

No votes yet.
Please wait...
(Last Updated On: 6 août 2013)

« Le bidonville de la vierge », film engagé des brésiliens Pablo Trapero et Elphante Blanco, qui parle de la souffrance et de la misère des gens qui vivent dans les bidonvilles à Buenos Aires et comment deux amis prêtres essayent d’aider ces gens là. Ces prêtres s’appellent Julian et Nicolas.

 

Le bidonville de la vierge

 

Le film montre aussi comment l’un des prêtres, Nicolas, commence à perdre confiance en lui et donc douter de sa fois à cause d’un tiraillement entre d’un côté, l’attirance qu’il éprouve envers Luciana et d’un autre côté, la violence des cartels.

Au festival de cannes, dans la section « certain regard », un ensemble de films du cinéaste Elphante Blanco a été présenté montrant la suite logique de ses films.

Quand à Pablo Trapero, celui-ci, dès son premier long-métrage « monde Grua », en 1999, il a été déduit son engagement envers les problèmes sociaux de son pays et ce, en présentant la réalité des bidonvilles telle quelle, avec ses souffrances et sa violence.

A travers ce film, Pablo Trapero et Elephante Blanco, parlent des bidons villes, mais aussi des gens engagés et responsables qui essayent de sauver ce qu’ils peuvent et d’apporter leur aides aux habitants des bidonvilles, d’où le rôle ds deux prêtres interprétés par Ricardo Darin et Jérémie Renier .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.