Cuisine bahianèse, les traditions culinaires de Bahia

cuisine bahianèse

La particularité de la cuisine bahianèse est l’utilisation d’épices presque dans toutes les préparations. D’autres ingrédients incontournables sont également présents dans les recettes des plats traditionnels de l’état de Bahia. L’azeite-de-dendê fait partie de ces ingrédients typiques. Il s’agit d’une huile confectionnée à partir du palmier et arrivée au Brésil depuis la colonisation. Cette huile a des origines africaines. Le lait de coco est aussi très utilisé dans les grands plats traditionnels comme le Moquecas et l’ensopados. Ce sont des préparations à base de fruits de mer agrémentés avec du lait de coco. Cet ingrédient est retrouvé dans d’autres préparations comme celle du Cocada Branca e preta. Il s’agit, ici, d’un dessert préparé avec de la melasse de canne à sucre.

Les grands marchés de Salvador de Bahia

A Salvador de Bahia, les plats importés qui datent de la colonisation peuvent être dégustés dans des étales de restauration localisés sur les marchés de la ville. Sur celui de Sete Portas, par exemple, les préparations comme le Mocotó se retrouvent sur les assiettes des passants tous les vendredi soir. Il s’agit presque d’une tradition qui a commencé pendant les années 40, à l’occasion de l’inauguration de la place du marché. D’autres plats tout aussi succulents et typiques sont proposés partout dans la ville , par exemple autour du Mercado Modelo en face du port. Des ragoûts de toutes sortes et divers ingrédients frits peuvent être dégustés par les touristes et les habitants . D’autres places de marché comme celles de Sao Joaquim, de Sao Miguel et de Santa Barbara offrent aussi l’embarras du choix sur les plats spécifiques du pays.Mercado Modelo

 Les plats traditionnels

Les plats traditionnels comme la caruru, le vatapá, le Bobo-de-Baiana, le moqueca Camarao ou encore l’abará et l’acarajé se trouvent sur les cartes de menu de la majorité des restaurants qui se trouvent le long de la côte et dans le quartier du Pelourinho.

En plus de pouvoir être dégustés sur place, certaines de ces préparations, dont l’acarajé, le Munguzá et l’abará sont offertes en offrandes aux dieux lors d’occasions spéciales comme pendant les rituels appelés Candomblé. Les cérémonies d’hommage aux dieux sont également des motifs d’offrandes avec des plats traditionnels.Munguza

Outre les plats du pays, des recettes venant des quatre coins du Brésil sont aussi préparées par les chefs de nombreux  restaurants de Salvador de Bahia. Le Minas Gerais et la région Nord-Est brésilienne sont, notamment représentés dans beaucoup de lieux de restauration.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

--> -->