Chico Buarque : poète compositeur interprète

No votes yet.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 24 août 2018)

Chico Buarque

Chico Buarque né Francisco Buarque de Hollanda, est un artiste, chanteur compositeur et écrivain brésilien. Il est né le 19 juin 1944 à Rio de Janeiro, au Brésil.

Chico Buarque est l’un des pionniers de la musique moderne brésilienne à la fin des années 1960.

Lire aussi : Les auteurs de A à Z

Vie de Chico Buarque

Chico Buarque est né de Sérgio Buarque de Holanda, un historien et sociologue brésilien qui avait plusieurs amis artistes et intellectuels de l’époque. Sa mère était une pianiste amateur.

Chico Buarque

Chico Buarque

 

 

 

Une atmosphère familiale qui initie Buarque à la vie culturelle et artistique dès son jeune âge. Chico part vivre en Italie avec sa famille en 1953 lorsque son père fut nommé à l’université de Rome. C’est là qu’il a fait la connaissance de Vinicius de Moraes, un diplomate, poète et parolier.

Lorsqu’il rentre au Brésil, âgé de plus de 10 ans, Chico commence à écrire des poèmes tout en poursuivant ses études. Il rejoint la faculté d’architecture de l’Université de São Paulo pour étudier l’architecture et l’urbanisme, mais il préfère quitter l’université et se concentrer sur a musique.

En effet, Chico a commencé à prendre de la notoriété depuis qu’il avait 20 ans, et il a sortit son tout premier 45 tours, Pedro pedreiro, Sonho de um carnaval, à l’âge de 21 ans.

Chico Buarque fréquente les artistes de la bossa nova comme Antonio Carlos Jobim ou encore Vinicius de Moraes ainsi que ceux du tropicalisme à l’instar de Gilberto Gil et Caetano Veloso.

En 1966, il sort A banda, une chanson qui a eu un très grand succès marquant la naissance d’un grand. En cette même année, il enregistre son premier, 33 tours Chico Buarque de Hollanda, RGE.

Chico Buarque

 

Chico Buarque

 

 

Le Brésil ayant été sous la dictature militaire à cette période, il commence à sentir des ennuis de la censure particulièrement avec sa chanson Tamandaré.

Chico remporte en 1968 le premier prix du Festival Internacional da Canção avec sa chanson Sabia. Il a également participé à la « Passeata dos cem mil », une manifestation qui unit étudiants, artistes et intellectuels contre la dictature militaire.

Encore une fois, Chico Buarque se retrouve en face de la censure avec sa pièce de théâtre musical Roda Viva lorsqu’en juillet 1968, un groupe de commando entre subitement au théâtre Galpão à São Paulo et détruit la scène.

Chico décide de soutenir la troupe et entame une manifestation de défense de Roda Viva contre la censure brésilienne.

Il fut emprisonné en décembre 1968.

A sa sortie de la prison, un an après, il décide de s’exiler et part en Italie où il sort sa chanson Samba de Orly où il parle de sa nostalgie à son pays natal, le Brésil.

Il rentre au Brésil en 1970 et tente de faire passer ses messages contre la dictature discrètement. Apesar de você ou  Malgré Toi, nait dans ce cadre et devient par la suite un hymne contre la dictature.

Il a même composé plusieurs de ses chansons avec de pseudonyme différents pour s’échapper des griffes de la censure.

Il a collaboré avec de nombreux artistes de son époque comme Caetano Veloso, Antonio Carlos Jobim, Vinícius de Moraes, Edu Lobo… et a enregistré et composé de nombreuses chansons très splendide.

Chico Buarque a également écrit des musiques de films comme par exemple O que será du film Dona Flor et ses deux maris réalisé en 1976 par Bruno Barreto. Cette chanson a été reprise en France avec d’autres paroles par Nicole Croisille puis Claude Nougaro.

Il est connu pour ses pièces de théâtre.

Chico a commencé au milieu des années 1970 à écrire des romans comme Estorvo ou  Benjamim, Fazenda modelo.

{youtube}HWvWBZE-gXE{/youtube}

Une pensée sur “Chico Buarque : poète compositeur interprète

  • 29 mai 2012 à 14 h 03 min
    Permalink

    musique au brésil
    La musique brésilienne est très intéressante à ce qu’il parait..
    A cause du problème de la langue, j’écoute pas trop les artistes brésiliens mais cela à l’air très tentant!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.