Brésil, grève de la police à l’Etat de Bahia

No votes yet.
Please wait...
(Last Updated On: 25 novembre 2018)

La police est en grève à l’Etat de Bahia

L’Etat de Bahia au Brésil vit depuis quelques jours, plus précisément depuis vendredi dernier, sous le contrôle des militaires à cause d’une grève de la police partout dans l’Etat. La sécurité publique locale de l’un des régions les plus peuplées du Brésil a annoncé la mort de 75 personnes en 5 jours suite à cette grève.

Grève de la police à Bahia

Grève-police-Bahia

 

 

La majorité des actes de violences  s’est concentrée dans la capitale de l’Etat, Salvador, et ses environs. Un taux d’agression et de meurtres a énormément augmenté à 2 semaines seulement du début du Carnaval.

Ce Carnaval est l’une des merveilleuses attractions de la ville qui attire chaque année des milliers de touristes. Selon la Sécurité publique, le nombre d’agressions ayant entrainé la mort est le double par rapport à la même période l’année dernière.

Cette grève est entamée par un tiers des policiers de l’Etat de Bahia. Ils réclament une augmentation du salaire de 50%, des conditions de travail meilleures ainsi qu’une amnistie pour les fonctionnaires protestataires.

Les autorités brésiliennes ont tout de suite envoyé 2.600 militaires sur place, en particulier sur la capitale. José Eduardo Cardozo, le ministre de la Justice brésilien a décrit ce mouvement « inacceptable », en précisant que « l’Etat de droit ne permet pas d’abuser du droit lui-même. Cette grève, dans la manière dont elle est menée, est
inacceptable »
.

Une pensée sur “Brésil, grève de la police à l’Etat de Bahia

  • 9 février 2012 à 8 h 08 min
    Permalink

    Grève!!!
    C’est du n’importe quoi!!!!Une grève à quelques jours du Carnaval pour une augmentation de salaire?! c’est très égoiste… :sigh:

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.