Brésil : quelles sont les astuces beauté des Brésiliennes ?

Astuces beauté des Brésiliennes

Le Brésil figure à la troisième place du top 3 mondial des références en matière de cosmétiques. Il est le deuxième consommateur mondial de déodorants et de parfums et cela se comprend aisément lorsqu’on sait à quel point, les Brésiliens pratiquent le culte de la beauté. Aussi bien hommes et femmes aiment prendre soin de leur corps et d’une vue générale, fermeté et formes sont leur mot d’ordre. Ils adoptent une hygiène de vie très stricte et un rituel beauté que l’on n’imaginerait même pas. Quels sont leurs secrets ?

Pour garder une peau dorée toute douce

Du fait de leur climat que se partagent humidité et chaleur aride, les Brésiliennes ont dû trouver des astuces pour garder une peau douce. Elles n’hésitent donc pas à prendre deux à trois douches par jour et chaque douche donne suite à un rituel de produits d’hygiène.

Nombreuses d’entre elles utilisent une huile triphasée extraite d’huile de palme. Sitôt après la douche, elles s’en appliquent sur leur peau encore humide, se rince une dernière fois avant de se sécher.

Résultat : elles ont une peau parfaitement hydratée laissant flotter dans les airs un doux parfum exotique.

Des cheveux soyeux aussi bien lisses que bouclés

Au Brésil, on retrouve tous les types de cheveux allant des plus raides aux plus frisés. Quel que soit le type, le climat du pays fragilise la chevelure, mais les Brésiliennes ont su s’adapter en inventant quelques astuces bien placées.

Femme aux cheveux bouclés

Pour garder des cheveux bien hydratés, elles privilégient le masque capillaire qu’elles ont l’habitude de garder toute la nuit. Au réveil, après rinçage, leurs cheveux sont donc bien hydratés et doux. Mais ce n’est pas tout, puisqu’elles font régulièrement appel à deux techniques phares pour chouchouter leur chevelure :

  • Le lissage brésilien : comme son nom l’indique, c’est aux Brésiliens que le monde doit cette technique. Cela consiste à réparer de manière durable les cheveux pour qu »ils retrouvent leur douceur, leur souplesse et pour qu’ils puissent résister aux changements du climat. Un lissage brésilien est un soin à base de kératine. Certes, nos cheveux en contiennent naturellement, mais la quantité diminue à cause des agressions externes. La technique va donc injecter de la kératine aux cheveux ce qui va les rendre plus éclatants et ce, pour une durée de quatre à six mois.
  • La vélatérapia : en français, cela signifie, brûler les pointes de cheveux avec une bougie. Pour ce faire, il faut entortiller les cheveux mèche par mèche et brûler les pointes qui dépassent avec la flamme de la bougie. Malgré son côté un peu radical, il faut savoir qu’elle permet de soigner les cheveux très abîmés puisque la chaleur va cicatriser la fibre capillaire. C’est seulement après que d’autres soins seront apportés puisque les cheveux seront alors plus réceptifs.

Des dents bien blanches

Les Brésiliennes ont un sourire radieux. Ce n’est pas pour rien qu’on les surnomme « les plus belles femmes du monde ». Pour garder ce sourire, avoir les dents blanches est indispensable et outre une hygiène bucco-dentaire déjà très stricte, elles ont l’habitude de se frotter les dents avec un bout de charbon qu’elles enroulent au préalable dans un tissu fin ou dans un morceau de coton. La technique ne prend que quelques minutes et aussi bizarre qu’elle puisse paraître, elle est très efficace.

Des ongles bien vernissés

Les Brésiliennes ont leur propre technique de manucure qu’elles appellent la manucure brésilienne et au pays, ce soin est pris très au sérieux. D’ailleurs, pour faire ce métier, il faut suivre une formation très spécialisée et apprendre tous les types de manucures. Là encore, le Brésil a des techniques qui lui est propre.

Toutefois, avant d’en arriver à la pose du vernis, le professionnel doit d’abord désinfecter et bien stériliser tous les outils avant de s’occuper de l’hygiène proprement dite. Vient ensuite la pose du vernis dont le sloppy manucure ou manucure baveuse. Cela ne donne pas envie à première vue puisqu’en posant le vernis, on le fera déborder de partout autour de l’ongle. Le résultat n’est pas joli, mais ce n’est pas le résultat final, rassurez-vous. En effet, une fois que tous les ongles, des mains et des pieds, seront vernissés à débordement, le surplus va être enlevé avec un coton tige imbibé de dissolvant.

Pourquoi ne pas seulement faire attention dans ce cas-là ? Tout simplement parce qu’en débordant, toute la surface de l’ongle va être recouverte, même dans les petits recoins et le vernis mettra longtemps avant de s’écailler. Vous aurez donc de beaux ongles plus longtemps et c’est ce qui compte.

Autre particularité de la manucure brésilienne : la rapidité avec laquelle le soin complet est réalisé, environ 25 minutes maximum.

Le maquillage

Les Brésiliennes sont belles, mais en dehors du carnaval, elles se maquillent très peu. La tendance nude et simple y est la plus pratiquées et leurs gestes make-up se limitent à une très légère touche de poudre de soleil, un teint caramélisé, un petit peu de mascara et un peu de blush.

Pour leurs lèvres pulpeuses et douces, elles font appel à un colorant naturel, l’extrait d’urucum. Les Indiens l’utilisaient jadis pour leurs peintures corporelles à cause de ses propriétés anti-moustiques et anti-UV.

Les secrets de la nature

La flore amazonienne est une grande alliée beauté des Brésiliennes. Cette forêt de cinq millions de km² leur apporte effectivement des produits naturels à mille vertus. Parmi les plantes les plus utilisées, on peut citer :

  • Le guarana que l’on prend sous forme de boisson. C’est un brûleur de graisses puissant et au pays ou les formes généreuses et non grasses sont un must, les graines riches en caféine de cet arbuste sont très prisées. Elles permettent de chasser la graisse rapidement et dire adieu à la cellulite

Guarana

  • Le mimosa tenuiflora qui a des vertus réparatrices. En l’appliquant localement, il reconstitue le tissu et atténue rides et ridules. Il est très bénéfique pour la régénération de la peau du fait de sa richesse en oligo-éléments
  • La castanha-do-parà ou noix du Brésil est très riche en sélénium qui est un puissant antioxydant. L’huile qu’on y extrait a ainsi des vertus hydratantes, nourrissantes et émollientes. Elle est parfaite pour soigner des cheveux et une peau sèche

L’on peut également citer le cupuaçu, le maracujà, le murumuru, l’huile d’andiroba, … des produits que l’on retrouve tous sur le sol brésilien.

Le reste du corps

La beauté des Brésiliennes se traduit aussi par leurs formes généreuses. Quand la nature n’est pas de leur côté, elles font appel à la chirurgie esthétique qui est en pleine explosion au pays. Et puisqu’on parle ici du reste du corps, il faut savoir que le dit « maillot brésilien » figure aussi parmi les astuces beauté des cariocas. Non seulement, il est utile pour le carnaval, mais aussi pour porter correctement le maillot de bain phare du pays, le tanga.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

--> -->