Ile de Boipeba : une ile de l’Etat de Bahia

Rating: 4.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 3 août 2018)

L’île de Boipeba au Brésil

Boipeba est une petite île de l’Etat de Bahia, située au sud de l’île Tinharé. C’est une île peu fréquenté et encore préservé de la modernisation, ni banques ni distributeurs automatique, et les habitants se déplacent encore sur des chevaux.

Tout est calme et serein. On peut marcher tout au long des kilomètres de plages de sable blond et parcourir les ruelles du village…

Une île à découvrir !

L’île de Boipeba

 L'île de Boipeba

 

L’île de Boipeba fait partie de l’archipel de Tinharé. Elle se situe au sud de la plus grande île de l’archipel à savoir Tinharé. Si cette dernière a acquis au fil des ans une notoriété certaine auprès des touristes, Boipeba, elle, est restée dans l’ombre. Toutefois, quelques chanceux a su en trouver le chemin et petit à petit, l’île continue de dévoiler ses secrets. Quoi qu’il en soit, l’accès à l’île de Boipeba est encore difficile, mais si vous arrivez à la rejoindre, elle vous promet un séjour de détente, de tranquillité et de dépaysement.

Ile de Boipeba : Cap sur l’île de Boipeba à Bahia au Brésil

Comment y aller ?

Pour aller sur Boipeba, il faut y aller soit par la mer soit par le fleuve, car l’île n’est pas équipée d’un aéroport. Ensuite, une fois sur l’île, apprêtez-vous à beaucoup utiliser vos pieds, car elle est également dépourvue de voitures et de métro. Les seuls moyens de déplacement possibles sont les pieds, le bateau ou le tracteur qu’il faut prendre avec d’autres personnes. Avec ses 88 km², l’île n’a pas besoin de grosses infrastructures urbaines et d’ailleurs, avant d’y aller, pensez à réserver votre chambre à l’avance pour ne pas devoir dormir sur la plage.

Boipeba

Pourquoi devriez-vous y aller ?

L’île de Boipeba, comme toutes ses voisines abrite une forêt encore intacte, des dunes, une vaste mangrove, une restinga et des kilomètres de plages paradisiaques. Ce sont toutes de bonnes raisons d’y aller puisqu’une fois sur l’île, vous pouvez dire adieu à vos problèmes pour profiter de votre séjour. Dès que vous mettrez le pied sur la plage, le temps semble s’arrêter et chaque jour, vous pourrez alors profiter de ces eaux limpides, des mets simples, mais succulents à base de fruits de mer à profusion et de la convivialité des habitants.

Que voir sur l’île ?

L’île de Boipeba abrite quatre villages dont le principal est Velha Boipeba. Celui-ci abrite la grande majorité de la population. En 2010, l’île n’abritait que 3 256 habitants dont la grande majorité, 2 109, vivaient dans le village nommé Velha Boipeba. Outre ce village qui vaut le détour, le territoire abrite également São Sebastrião, Moreré et Monte Alegre. Une visite de chaque village enrichira sûrement vos souvenirs et vous donnera l’occasion de connaître les traditions des habitants.

L’île de Boipeba

Sur l’île, outre ses villages, il ne faut pas manquer de découvrir :

  • La forêt « Mata Atlântica » qui abrite une grande variété d’oiseaux, de renards, de tatous, de reptiles et d’autres espèces d’animaux
  • Les dunes
  • La restinga
  • La mangrove
  • Les récifs coralliens qui bordent la côte et protègent les plages
  • Sa flore et sa faune : coraux, algues, poissons, mollusques, oursins, étoiles de mer, tortues marines, …

Il faut savoir que l’île de Boipeba, comme toutes celles qui composent l’archipel de Tinharé, fait partie de l’APA (zone de protection de l’environnement) créé par l’état de Bahia en juin 1992.

Quelles sont les principales ressources des habitants ?

Outre la pêche qui est la principale source d’argent des habitants, le tourisme commence également à faire entrer des devises sur l’île. D’ailleurs, il pourrait en rapporter plus, mais si Boipeba est trop exploitée, elle risque de perdre le calme et la sérénité qui a toujours séduit. D’ailleurs, certains disent que son accès difficile la met à l’abri des touristes.

Ensuite, après la pêche et le tourisme, les habitants vivent également de la culture de manioc, de banane et de canne à sucre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.