Tout savoir sur la cabasa

(Mis à jour le: 16 octobre 2019)
Tout savoir sur la cabasa
5 (100%) 1 vote[s]

La cabasa est un instrument de percussions idiophone qui vient d’Afrique de l’Ouest. Actuellement, c’est plus au Brésil et à Cuba qu’on le rencontre. Il produit un son un peu particulier ressemblant au bruit que fait le serpent à sonnette. On y joue depuis plus d’une trentaine d’années.

Comment se présente cet instrument ?

Le cabasa

Le modèle africain de cette percussion est fabriqué avec des calebasses en forme de sphère ou de poire. Lorsqu’il est bien modelé, on ajoute à la surface des perles. La cabasa qu’on trouve aujourd’hui est plus solide, car on l’a dans un matériau métallique. A la tête, on a un cylindre fermé qui peut être en bois ou en plastique. Il est recouvert d’une feuille métallique texturée et d’une longue chaîne de billes d’acier. Cette dernière ne couvre pas l’intégralité du cylindre : il y a un espace libre pour que la chaîne puisse bouger pour produire le son. Pour que le musicien puisse le tenir, il y a une poignée qui est fixée au cylindre.

Différents modèles de cabasa

Dans la collection des cabasas, vous constaterez que tous les modèles n’ont pas les mêmes dimensions. Il y a ceux qui ont des cylindres plus grands et ceux avec des cylindres plus petits. Ce qui fait la différence entre ceux-ci est le son qu’il va produire. En effet, plus l’instrument est plus grand, plus le son va être fort. Vous pouvez également trouver des « foot cabasa » ou des « hi-hat cabasa ». Ces modèles-là se jouent au pied et doivent être fixés sur une pédale de batterie.

Découvrez d’autres instruments brésiliens :

Jouer du cabasa

Le son que produit la cabasa ressemble à celui du serpent à sonnette. Pour reproduire le son, le musicien a plusieurs options : il peut le tourner, le secouer d’avant en arrière, se servir de la paume de son autre main pour tapoter ou frotter légèrement le cylindre ou le pivoter. Il est également possible de frotter la cabasa avec un battant de triangle.

Ceux qui se connaissent en musique n’auront pas de grandes difficultés à apprivoiser cet instrument : il est très facile à jouer. Les pus grands musiciens se permettent même de jouer deux cabasas en même temps. Il s’adapte à tout style musical, mais il faudra une grande maîtrise pour avoir des effets rythmiques très précis pouvant se marier au son des autres instruments.

De son vivant, l’auteur compositeur musicien américain Cal Tjader a beaucoup utilisé la cabasa dans ces morceaux. On percevait ce son de serpent à sonnette dans ses tubes de latin jazz, de mambo et de salsa. Michael Franks, Morgan Nicholls et Steve Shehan figurent aussi dans la liste des musiciens qui jouent cet instrument de percussion. Cet instrument de percussion est plus utilisé dans le jazz et le latin jazz, notamment dans la bossa nova.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.