Soin des cheveux au Brésil : comment les Brésiliennes prennent soin de leurs cheveux ?

(Mis à jour le: 4 juillet 2019)
Soin des cheveux au Brésil : comment les Brésiliennes prennent soin de leurs cheveux ?
4.6 (92%) 5 vote[s]

Les Brésiliennes sont de grandes amatrices de cheveux longs même si leur crinière est à tendance volumineuse et bouclée. Cela fait partie de leur charme et on leur inculque cela dès leur plus jeune âge. Au Brésil, les petites filles apprennent les rituels pour avoir de beaux cheveux dès l’âge de 6-7 ans. Leur climat oblige sans compter l’agression de la mer et du vent marin. Voilà pourquoi, les Brésiliennes ont toujours des cheveux resplendissants alors que nous, après une seule baignade à la mer, on les a tous collés, secs et bonjour les frisottis. Mon séjour en terre des Cariocas m’a fait pencher sur le sujet et mes nouvelles amies ont été ravies de me dévoiler leurs astuces parfois insolites.

Tout commence à l’âge où on joue encore aux poupées

Soin des cheveux au Brésil

Petites, les Brésiliennes sont déjà assez coquettes. Certes, elles jouent aux poupées et à la dinette comme toutes les petites filles, mais elles ont droit à un rêve auquel les autres n’ont droit qu’à l’adolescence : se faire coiffer en salon de beauté.

Oui, dès leur plus tendre enfance, les cheveux des Brésiliennes font l’objet d’une attention particulière de leur maman, leurs tantes et leurs grands-mères. Il faut dire qu’avec la température qui règne à longueur d’année dans leur pays et les bains de mer quasi-quotidiens, ne pas entretenir sa chevelure serait un crime. C’est pour cela que les aînées hydratent les cheveux des petites dès l’âge de 5 ans et leur font découvrir les plaisirs des salons de beauté dès l’âge de 6 ou 7 ans. Aujourd’hui au Brésil, il est courant qu’en guise de cadeau d’anniversaire, des parents offrent à leur petite fille une séance chez le coiffeur.

En grandissant, ces dernières vont adopter cette habitude naturellement et elles le transmettront à leur tour à leurs enfants.

Je tiens à préciser que même si les petites filles vont en salon de coiffure, elles ont droit à des produits naturels. Et pour le quotidien, l’huile de coco est le produit phare pour hydrater, revitaliser et protéger les fibres capillaires des rayons UV. Ce soin est d’ailleurs utilisé par la quasi-totalité des Brésiliennes, qu’elles soient petites ou déjà adultes.

La « Velaterapia »

La Vela… quoi ? Velaterapia. C’est une sorte de thérapie ancestrale toujours très prisée des Brésiliennes. Cela consiste à brûler les fourches des cheveux avec la flamme d’une bougie.

Assez risquée comme thérapie donc ne pas s’y essayer si on a la main qui tremble ou que la patience n’est pas notre fort. Dans la pratique, il faut :

  • allumer une bougie
  • prendre les cheveux mèche par mèche
  • enrouler la mèche sur elle-même de sorte à faire sortir les fourches rebelles
  • passer la flamme de la bougie près des fourches pour qu’elle le brûle. Je dis bien près des fourches et non des mèches, car quelques millimètres de trop, et c’est vos cheveux que vous allez brûler

La Velaterapia permet de chasser les fourches grâce à la chaleur. Cette dernière va aussi ouvrir le follicule du cheveu ce qui lui permettra d’être plus réceptif aux produits de soin que vous allez utiliser par la suite.

Mon conseil : enroulez bien les mèches, car cela permet de dégager les fourches et les cheveux abimés. Ainsi, il n’y a aucun risque que vous brûliez les fibres saines.

Lire aussi :

Le sérum physiologique

soin cheveux

Oui, celui-là même que vous utilisez pour nettoyer le nez de vos enfants et nettoyer les yeux irrités. Il faut croire que les Brésiliennes lui ont trouvé une toute autre utilisation parce qu’à part nettoyer le nez des enfants, elles les utilisent aussi pour sublimer leurs cheveux.

Pour ce faire, deux options sont possibles :

  • mettre dans un spray 500 ml d’eau puis ajoutez-y 50 ml de sérum physiologique. Vaporisez vos cheveux de temps à autre avec ce spray, sans rinçage. Vous verrez qu’ils seront à la fois brillants et doux
  • mélanger, dans un bol, quelques gouttes de sérum physiologique, un peu de masque avant-shampoing, un peu d’huile de coco et un peu d’huile d’olive et appliquez ce mélange sur vos cheveux avant le shampoing. C’est un soin à faire une fois par semaine surtout si vous vivez en bord de mer

Je vous conseille la première option pour commencer, à savoir le produit dilué, car votre type de cheveux peut être différent de celui des Brésiliennes qui le supportent très bien.

Une petite coupe en fonction des phases lunaires

Les Brésiliennes sont de grandes superstitieuses et là, on reconnaît encore l’éducation de grand-mère. Le fait est que chez elles, faire une coupe ne se fait pas sur un coup de tête. Il faut la planifier en fonction des phases de la lune, car si on ne s’y plie pas, les résultats risquent de ne pas être à la hauteur des attentes.

Alors, oui, elles utilisent l’adage qui dit qu’en coupant les pointes, les cheveux repoussent 10 fois plus vite, mais à cette phrase, elles ajoutent qu’il faut le faire au bon moment.

Globalement, voici ce qu’il faut retenir :

  • Pour renforcer les fibres abîmées, la coupe doit se faire durant la nouvelle lune
  • Pour apprivoiser les cheveux frisés et très épais, la coupe doit se faire à la demi-lune
  • Pour rendre les cheveux plus brillants, la coupe doit se faire au croissant de lune
  • Pour gagner du volume capillaire, la coupe doit se faire à la pleine lune

Alors pour la nouvelle coupe que vous prévoyez de faire, consulter le calendrier lunaire pour que Dame Lune soit de votre côté.

Le chocolat

masque au chocolat pour les cheveux

Non, je ne me suis pas trompé de sujet, car le chocolat est effectivement un autre produit phare que les Brésiliennes utilisent pour sublimer vos cheveux. Avant d’engloutir des dizaines de paquets, lisez d’abord ce qui suit …

Les Brésiliennes utilisent le chocolat en guise de masque maison. Il faut dire que ce produit est très riche en vitamines et en minéraux et qu’en en appliquant sur des cheveux, on ne peut que les retrouver resplendissants.

Pour préparer le masque, mettez dans une casserole :

  • une tasse d’eau
  • une cuillère à café de poudre de cacao
  • une cuillère à café de fécule de maïs
  • une demi-cuillère à café de glycérine végétale (ne pas dépasser cette dose, car la glycérine végétale a tendance à dessécher les cheveux si vous en mettez trop)
  • une cuillère à soupe de votre masque de cheveux habituel
  • une cuillère à café d’huile de noix du Brésil

Commencez par bien mélanger la fécule de maïs, le cacao en poudre et la tasse d’eau sur feu doux. Quand vous obtenez une pâte, retirez le mélange du feu et quand il sera froid, versez-y les autres ingrédients. Quand le tout sera mélangé, appliquez le produit sur vos cheveux puis laissez reposer 30 mn. Au bout de ce délai, rincez-vous les cheveux à l’eau froide.

Après ce soin, faites-vous un masque de kératine puis rincez une nouvelle fois. Vous verrez que vos cheveux seront brillants, souples et épais pendant quatre semaines durant.

Vous pouvez aussi vous offrir un lissage brésilien après ce soin pour être tranquille pendant environ six mois.

D’autres ingrédients phares pour sublimer les cheveux à la Brésilienne

A part les astuces citées ci-dessus, les Brésiliennes ont encore d’autres tours dans leurs sacs et ces tours-là, elles les puisent dans leur riche forêt amazonienne. Cette dernière abrite effectivement des plantes vraiment bienfaitrices pour les cheveux telles que :

  • la castanha do parà, la fameuse noix du Brésil : son huile riche en protéines, en antioxydants et en acides gras nourrit et hydrate les cheveux secs. Elle est idéale après une sortie à la plage ou en mer
  • le beurre de murumuru est très efficace pour traiter les cheveux abîmés et très secs. En soin de quelques semaines, il vous fera retrouver une belle crinière souple et brillante
  • l’huile de maracuja est à utiliser sur des cheveux normaux pour les rendre encore plus brillants
  • la Pitanga est un actif astringent utilisé par certaines marques brésiliennes dans leur shampoing pour traiter les cheveux qui se regraissent assez vite
  • le buriti est idéal pour redonner de la brillance à des cheveux ternes et colorés

Et autres produits à privilégier : le beurre de karité, l’huile de jojoba, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.