S’offrir une séance de manucure brésilienne

Quand il s’agit dorloter son corps, la femme Brésilienne dépense sans compter et elle peut passer tout un après-midi pour faire une panoplie de soins corporels. Lorsqu’elle s’y met, tout y passe : de la tête aux pieds en passant par les ongles. C’est là qu’on peut évoquer la manucure brésilienne. Cette dernière consiste en quoi ? Qu’est-ce qu’elle a de si particulier ? Comment se passe une séance ? Ce dossier va vous apporter plus de réponses sur cette technique de soins ongulaires.

La manucure brésilienne, kesako ?

Comme pour le lissage, les Brésiliens ont aussi leurs propres techniques pour prendre soin de leurs ongles. Dans ce pays, on a même la journée nationale de la manucure qui est le 14 juin. Pour une Brésilienne, avoir les cheveux lisses, un corps et des fesses de rêve ne suffisent plus. Il faut être parfaite jusqu’au bout des doigts. A l’Eternel pays d’avenir, quatre femmes sur cinq se rendent dans un institut de beauté au moins une fois par semaine pour une manucure brésilienne.
Cette dernière est un soin complet : on traite les mains, les cuticules et les ongles. A la différence du service classique que peut vous proposer une esthéticienne, ici, on n’utilise pas d’eau. Le moment est vraiment propice à la détente, car la nailista professionnelle qui vous offre ce soin particulier peut rester à vous chouchouter les menottes jusqu’à une heure et demie.

Découvrez les secrets de beauté des Brésiliennes :

Une manucure particulièrement hygiénique

manucure brésilienne

Au Brésil, on ne plaisante pas avec la propreté et c’est une des particularités de cette manucure. Avec les règles d’hygiène très strictes, les risques d’infection cutanée ou ongulaire sont minimes. On n’utilise que des éléments en inox : du coupe-ongles à la lime en passant par la pince et les repousses cuticules, tout est dans ce matériau. Avant le début de chaque séance, ils passent par un processus de désinfection et de stérilisation. Les éléments qui sont dans d’autres matières sont à usage unique.

Si la nailista sort une râpe ou un polissoir en plastique, vous pouvez être sûr qu’ils seront jetés immédiatement après usage. Toujours dans cette optique de limiter la transmission des maladies de la peau et de l’ongle, on n’a pas recours aux bassines d’eau.

La composition de la mixture pour le soin des mains et des ongles

Chaque institut aura sa propre composition pour la crème qui va être appliquée sur vos mains. Vous pouvez également constater que dans la plupart des centres de beauté, on a directement des gants remplis de mixture. La kératine est un des composants qu’on trouve souvent dans ce produit destiné à la manucure brésilienne. Elle va renforcer et favoriser la croissance de l’ongle.
Il y a aussi l’allantoïne qui va agir en tant que cicatrisant pour réparer l’ongle. Dans tous les cas, les agents actifs de cette pommade vont nourrir, hydrater l’intégralité des menottes et ramollir les cuticules.

Les principales étapes de ladite manucure brésilienne

Comme pour le soin classique, on commence par enlever le vernis. On donne par la suite la forme de votre choix à vos ongles avec une lime. On vous demande ensuite de mettre les gants en plastique qui sont enduits de la fameuse crème. La praticienne vous massera les mains pour que les composants de la mixture agissent de manière optimale. Elle va vous laisser quelques minutes avant de découper les bouts de chaque gant. En effet, cette couverture sur vos mains n’est pas directement enlevée, car la prothésiste ongulaire va traiter vos cuticules. Chaque millimètre de cette peau disgracieuse est repoussé pour plus de longueur et pour un aspect bombé sur les ongles. Si vous n’avez pas ces éponychiums, on gratte l’ongle pour qu’il soit plus lisse. Avant de retirer les gants, on effectue un dernier massage sur vos mains pour faire pénétrer l’excédent du produit. A ce stade, vous pouvez déjà voir que vos menottes sont plus douces.

Une pose vernis très originale

pose vernis

Si vous n’avez jamais demandé la manucure brésilienne dans un institut, il ne faut pas s’inquiéter lorsque la nailista professionnelle fait la pose vernis. A un certain moment, vous pouvez vous demander si ce n’est pas du barbouillage de l’ongle. En effet, la praticienne est bien détendue : elle ne fait pas attention aux bords. Le vernis dépasse les pourtours. Cette technique va permettre une couverture optimale et une couleur plus marquée. Elle va aussi éviter au vernis de s’écailler dans les coins.

La prothésiste ongulaire ne va pas vous laisser ainsi, car elle rectifie le tir avec un bâton de buis qui est équipé d’un coton imbibé de dissolvant. Au résultat final, il n’y aura aucun débord disgracieux. Comme pour la pose vernis classique, cette technique brésilienne se fait au minimum en deux étapes : il y a l’application de la base protectrice et du vernis.

Les avantages de la manucure brésilienne

Le principal avantage de cette technique venant du Brésil réside dans l’hygiène. Avec les outils utilisés et le système de désinfection et de stérilisation mis en place, on est moins exposé aux infections.

Le but de la manucure brésilienne est de bien nourrir et d’hydrater en profondeur vos mains et vos ongles. Lors de la séance, il ne faut pas paniquer, car le résultat est bien plus satisfaisant qu’une manucure classique. Vos menottes ne dégageront pas cet effet « carnaval » auquel on peut associer l’Eternel pays d’avenir. A la fin, vous aurez des mains plus douces et bien hydratées et elles le resteront toujours plusieurs semaines après ce soin. Le vernis ne s’écaillera pas non plus et il restera intact jusqu’à plus d’une dizaine de jours.

Ce n’est pas tous les instituts de beauté qui proposent la manucure brésilienne. Chaque établissement peut aussi afficher son propre prix. Sans la pose vernis, celle-ci peut aller de 25 à 60 euros pour une séance d’environ une heure et demie.

Vous pourrez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.