Roatan : l’île aux coraux magiques

Roatan ne figure pas parmi les principales destinations touristiques, mais vous pouvez le choisir pour vos prochaines vacances. C’est la principale île de Bahia qui était autrefois habitée par les Mayas. Ce lieu attire particulièrement les amateurs de plongée et ceux qui sont en quête de tranquillité. Si vous n’êtes pas encore décidé, nous allons vous donner un aperçu de ce que peut être votre prochain séjour à l’île aux coraux magiques.

Roatan, une destination aux côtes paradisiaques

Roatan est un bout de terre faisant 45 kilomètres de longueur et 8 kilomètres de largeur. Sur ses côtes, on a des plages paradisiaques avec des eaux turquois, du sable blanc et des cocotiers. Vous serez sûrement séduit par le décor sur la station balnéaire de West Bay, de West End et de Punta Gorda.
Sur place, vous pourrez vous baigner et vous bronzer tranquillement, mais il ne faut pas manquer de découvrir la richesse marine. Trouvez du temps pour faire du snorkeling ou de la plongée. La rencontre avec les dauphins, les requins, les marlins, les pieuvres et les autres espèces de la mer marquera ces vacances à Roatan.

Si vous n’êtes pas très l’aise dans l’eau, vous pouvez partir à la découverte de la faune et de la flore marine à bord de bateaux à fond de verre. Les passionnés de pêche pourront également s’adonner à cette activité sur les lieux.

Roatan, une découverte remarquable sur la terre ferme

Roatan

On peut comprendre que pour ces vacances à Roatan, vous comptez bien vous reposer et vous détendre. Cependant, l’intérieur de l’île vous réserve de belles surprises. Même si vous n’êtes pas un grand amateur de randonnée, pensez à vous adonner à cette activité pour vous promener au cœur d’une flore riche. Choisissez un circuit court pour ne pas vous fatiguer et profiter de la nature.

Sur le chemin, vous allez passer sous de grands manguiers et cocotiers, près des papayers et des goyaviers. Vous pouvez également faire une petite pause photo devant un concentré de fleurs comme les roses et les orchidées. Des agoutis, ces espèces de rongeurs, viendront vous couper la route. Restez toujours attentif dans la nature, car sur l’île, il y a également quelques singes, iguanes, aigles, perroquets, colibris, hérons, mouettes et pélicans qui vivent.

Pour cette exploration dans la nature, vous pouvez prendre un VTT ou un cheval. La balade prendra une autre dimension.

Découvrez les îles de brésil :

Faire une excursion à Guanaja

Pour ces vacances, vous pouvez déposer vos valises à Roatan, mais vous pouvez visiter d’autres bouts de terre comme Guanaja. Il est localisé à 12 kilomètres de Roatan et il est entouré par de nombreux petits ilôts d’origine corallienne. S’il est surnommé « Venise du Honduras », c’est pour les canaux qui la traversent.

A Guanaja, c’est la pêche qui rythme l’activité des locaux. Ici, les plages sont plus tranquilles. Même en haute saison, vous ne serez pas dérangé. Vous pouvez également y faire de la plongée sous-marine ou du snorkeling pour découvrir la ceinture d’îlots coralliens. Sur la terre ferme, on vous proposera différents circuits de randonnée qui vous feront découvrir la végétation exubérante.

Utila, la meilleure adresse pour la plongée

Roatan bahia

A Roatan, vous pourrez faire de la plongée, mais si vous voulez vraiment être transporté dans l’univers féérique des profondeurs, rendez-vous à Utila. Cette île se trouve à une trentaine de kilomètres de Roatan. Elle abrite les meilleurs spots de plongée de la région. C’est dans ces zones que prennent résidence différents poissons et crustacés. Ici, vous pourrez également vous offrir votre baptême de plongée et avoir votre certificat et ce, pour quelques euros seulement.

A Utila, les plages sont plus authentiques. C’est d’ailleurs cette authencité avec les petites notes de décorations de pêcheurs qui font toute leur beauté. Montez à bord d’un kayak et naviguez entre la mangrove et le long des côtes pour explorer d’une autre manière les côtes d’Utila au chant des oiseaux. Si vous vous aventurez dans la nature, vous allez découvrir des iguanes, notamment le Ctenosaura bakeri qui ne vit que sur cette île.

Comment se rendre à Roatan ?

L’île de Roatan se trouve à moins de 50 kilomètres des côtes du Honduras. Pour s’y rendre, la plupart des touristes prennent l’avion depuis les principales villes honduriennes. Vous pouvez aussi partir de La Ceiba avec un ferry. La durée du trajet sera d’environ une heure et préparez-vous, car la mer est un peu agitée. Il est également possible de louer un bateau pour faire la traversée.

En partant de la France, il n’y a pas de compagnie aérienne assurant la liaison directe avec Roatan. Vous devez prendre un vol avec plusieurs escales et le trajet peut faire jusqu’à plus de 17 heures. Des compagnies maritimes internationales passent également sur cette île et s’arrêtent au port Coxen Hole ou au Mahogany Bay.

Se déplacer à Roatan

roatan honduras

Sur la carte, on ne se rend pas toujours compte de l’immensité de cette île. Sur place, vous pouvez prendre le bus partant de Coxen Hole pour aller à West End où sont localisées les belles plages de Roatan. Ce même moyen de transport assure également la lisaison avec Oak Ridge, French Harbour, Polly Tilly Bight et Punta Gorda. Si vous voulez être plus tranquille dans ces déplacements, vous pouvez prendre un taxi. Il est important de bien négocier les tarifs. Il existe aussi des bateaux taxis qui peuvent vous mener vers d’autres plages et vers les îles à proximité comme à Guanaja et Utila.

Trouver un hébergement à Roatan

Même si cette île n’est pas une destination touristique, elle propose aux globetrotteurs une variété d’hébergement. Vous n’aurez pas de difficultés à trouver un établissement hôtelier répondant à vos exigences et à votre budget. Vous pourrez même avoir une chambre dans un hôtel de luxe se trouvant au bord de la plage avec une vue sur la mer des Caraïbes. Pour ceci, concentrez votre recherche sur West Bay et West End. Il est recommandé de faire sa réservation plusieurs semaines à l’avance (en savoir plus sur l’hébergement à salvador de bahia).

Vous pourrez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.