Marchés de Rio de Janeiro : quels sont les plus incontournables ?

Rio de Janeiro n’est pas que plages et nature luxuriante. Il est aussi très agréable de se perdre dans les rues de cette gigantesque cité pour découvrir des sites historiques, mais pas seulement. Au gré de mes promenades, je suis tombé sur d’innombrables marchés dont des marchés aux puces. J’ai été fasciné par ces lieux toujours animés et où on trouve une grande variété d’articles et de produits en tout genre. Envie de suivre mes pas pour découvrir les marchés incontournables de Rio ? Lisez la suite …

La Feira Hippie d’Ipanema

Malgré son appellation, les hippies ont déserté ce lieu depuis longtemps puisqu’il est devenu très fréquenté. Aujourd’hui, seul leur nom est resté puisque c’est quand même eux qui ont donné naissance à ce lieu de rassemblement au cours des années 60.

De nos jours, le site accueille un grand marché que l’on appelle aussi « Feira de Ipanema ». Sur place, on découvre de nombreux stands vendant un peu de tout. Des bijoux, des sacs, des vêtements, des tapis, des articles de décoration, des peintures … C’est le lieu idéal pour les achats impulsifs, car au fur et à mesure qu’on avance, les coups de cœur se suivent et se succèdent.

La feira de Ipanema est toujours très fréquentée, principalement par des touristes en quête d’articles souvenir ou attirés par la bonne odeur des acarajés que l’on y vend également.

Pour découvrir ce marché, l’adresse à retenir : Praça General Osorio. Un arrêt de bus est établi à proximité.

La Feira da Gloria

La Feira da Gloria

Du rouge, de l’orange, du jaune, du vert, … dès qu’on arrive sur ce marché, les couleurs happent le regard et la bonne odeur de la nourriture et des épices titillent les narines. D’emblée, je sais que je vais m’y régaler et rapporter « chez moi » (ou plutôt chez mes hôtes) une multitude de produits pour le repas du soir. Promesse tenue, car j’en repars avec deux sacs remplis à ras bord.

La feira da Gloria peut être qualifiée de marché gourmand ou marché pour les gourmets. Les produits sont très frais et la variété est vraiment impressionnante. Ici et là, on peut s’offrir quelques dégustations avant d’acheter qu’on repart du marché avec le ventre plein.

A lire – Cuisine brésilienne : zoom sur les plats Made in Brasil

Mes coups de cœur sur ce marché : les fruits exotiques. Il y en a tellement que je ne sais plus où poser le regard. Parmi ceux joliment présentés sur les étals, certains me sont familiers comme les bananes et les mangues, mais d’autres me sont totalement inconnus. C’est sur ce marché que j’ai découvert le Cupuaçu, dont on me vante les mérites pour la peau et les cheveux et le Jabuticaba, une sorte de baie, mais avec une peau plus épaisse.

Outre les fruits, on y trouve aussi de nombreux types de fromages, une quantité impressionnante d’épices différentes, du miel, des poissons, des légumes … Bref, c’est un endroit pour s’approvisionner.

L’adresse à retenir pour découvrir ce marché : l’Avenida Augusto Severo. Attention, ce marché n’a lieu que le dimanche matin, de 7 heures à 13 heures.

La Feira das Yabas

C’est un marché que j’ai découvert par le plus grand des hasards et que j’attends avec impatience tous les mois. Malheureusement, il n’a lieu qu’une seule fois par mois, tous les deuxièmes dimanche. Il se tient sur un site que je fréquente tous les jours donc par un beau matin de dimanche, alors que je pars pour ma promenade dominicale, j’ai été surpris de voir tous ces étals.

La particularité de ce marché c’est que les étals sont tenus par des femmes afro-brésiliennes cariocas. On me dit qu’elles seraient 16 en tout à y participer, mais je n’ai pas vraiment compté. J’ai été trop distrait par ces mets alléchants qu’elles présentent joliment le long de leurs comptoirs. Très vite, je comprends qu’il s’agit d’un marché gastronomique où on vend toutes les spécialités culinaires issues de la cuisine afro-brésilienne.

Les acarajés et la caïpirinha figurent évidemment au menu, mais il n’y a pas qu’eux. On y découvre d’autres spécialités, assez rares à Rio, mais courantes dans l’Etat de Bahia, berceau de la culture afro-brésilienne. De la « galinha com quiabo », comprenez poulet au gombo, de la « rabada com angu », comprenez queue de bœuf avec de la polenta … vos papilles seront comblées.

Au-delà de la découverte culinaire, la Feira das Yabas est un véritable évènement festif dans le quartier. Ce « food court » géant propose ici et là des pistes de danse où les clients peuvent se déhancher sur de la samba entre deux achats. Les airs les plus connus s’enchaînent, les pistes attirent de plus en plus de clients et les étals se vident doucement.

En gros, je vous invite à découvrir cet évènement festif qui a lieu que la Praça Paulo da Portela. Notez que l’école de samba la Portela travaille étroitement avec les organisateurs de ce marché.

La Feira Noturna de Copacabana

La « Cidade Maravilhosa » est l’une de ces villes brésiliennes qui ne dorment jamais. Les Cariocas sont d’ailleurs de grands noctambules, mais ici, les discothèques et clubs de la ville ne sont pas les seuls prisés par les habitants et les touristes. Il y a également un lieu inattendu qui attire la foule à partir de 18 heures : la Feira Noturna de Copacabana, soit le marché nocturne de Copacabana.

Lorsque le soleil commence à décliner doucement à l’horizon, les vendeurs de ce marché rejoignent leurs étales pour être prêts à accueillir les visiteurs à partir de 18 h. Les gens du quartier en profitent pour faire leurs courses du lendemain, lorsque la chaleur est un peu retombée. Le marché reste ouvert jusqu’à minuit ce qui vous laisse le temps de flâner entre les stands. D’ailleurs, ce marché attire aussi un grand nombre de touristes qui, après une séance de bronzette sur la plage de Copacabana, s’y rendent pour faire quelques provisions ou acheter quelques articles souvenir de dernière minute.

Il faut dire qu’on y trouve un peu de tout. Les produits alimentaires et plats préparés côtoient les articles artisanaux.

L’adresse à retenir : le quartier chic de Copacabana, directement sur le front de mer. Le marché se situe au milieu des hôtels de luxe d’où sa clientèle privilégiée. Rassurez-vous toutefois, la convivialité et l’ambiance festive y règnent en maître.

La Feira Rio Antigo

La Feira Rio Antigo

Lorsqu’on arrive sur ce marché, on est un peu intimidé par tout ce bric-à-brac qui recouvre tous les stands. Egalement appelée « Feira do Lavradio », c’est un marché spécialisé dans les articles vintage et les antiquités. En somme, c’est l’endroit idéal à fréquenter lorsqu’on aime collectionner les articles rares et/ou insolites.

Ce marché n’a lieu qu’une seule fois par mois : tous les premiers samedis. L’adresse à retenir : la Rue do Lavradio. Habituellement, c’est une rue commerçante ouverte à la circulation, mais quand le marché a lieu, les voitures n’y sont pas autorisées.

La Feira de Antiguidades da Praça XV

Comme le marché précédent, la Feira da Praça XV est également spécialisé dans les antiquités. C’est un énorme marché aux puces où l’on peut dénicher de véritables trésors à condition de prendre son temps. Sur place, on trouve de tout : de vieux bijoux, des antiques machines à écrire, de vieilles fripes, des caméras et autres appareils datant d’une autre époque, meubles d’occasion, outils et pièces en tout genre …

La collection est impressionnante et cela se comprend. Il faut savoir que les vendeurs sont des rescapés qui ont su maintenir leurs activités malgré les efforts des autorités pour raser le site.

Notez que ce marché existait déjà en 1970. Il occupait à l’époque un viaduc qui, au fil du temps, s’est retrouvé dans un état de délabrement important. En 2013, les autorités ont tenté de démolir l’ouvrage à la dynamite. Plus d’une tonne d’explosifs a été utilisée pour détruire le bâtiment.

Malgré la destruction de leur site de vente, les vendeurs (un peu plus de 350 étals) ont réussi à sauver leurs activités. Ils ont juste décidé d’emménager à proximité de l’ancien site : sur la Praça do Paço Imperial. Ils y sont toujours de nos jours donc dirigez vos pas vers ce site pour vous retrouver dans ce joyeux bazar. Retenez que c’est un lieu pour chiner donc prenez votre temps et préparez-vous à mettre la main à la pâte. Bonne trouvaille !

Le marché de Saara

C’est le lieu incontournable pour faire de bonnes affaires. Il faut juste faire attention aux bousculades qui peuvent avoir lieu lorsqu’un étal décide de brader ses prix. Préparez-vous également au bruit entêtant qui y règne puisque chaque vendeur, mégaphone à la main, tentera d’attirer les clients au mieux avec des arguments de vente parfois insolites.

Le marché de Saara connaît, tous les jours, une grande effervescence. Vu la foule qu’il y a, surtout en fin de semaine, restez vigilants avec vos affaires et votre argent. Durant mon passage, je n’ai pas vraiment eu le temps d’acheter, mais je suis resté à observer la frénésie qui y règne jusqu’au soir.

Pour faire comme moi, rendez-vous sur la Rua da Alfândega. Notez que c’est le lieu idéal pour acheter un costume pour le carnaval. Il faut juste tenir compte du fait qu’à l’approche du carnaval de Rio, le marché connaît une affluence plus forte encore.

La Feira de São Cristovão

La ville de Rio est très cosmopolite. On y trouve des étrangers issus d’autres pays, mais aussi des communautés brésiliennes issues des autres régions du pays. Parmi elles, il y a la communauté des Nordestinos, soit les habitants qui sont originaires de la région Nordeste du Brésil.

Tous les week-ends, la communauté organise un grand marché pour se retrouver entre eux, mais aussi pour faire découvrir aux Cariocas et aux touristes leurs traditions, principalement culinaires et culturelles.

Je précise que c’est un marché où l’entrée est payante donc ayez quelques reais sur vous. Le prix d’entrée reste modeste et en vaut la peine puisqu’une fois au cœur du marché, on découvre de nombreux stands de nourriture, des bars, des restaurants et quelques magasins proposant divers articles. Tous proposent des prix plus qu’abordables. Soyez assuré qu’en ressortant de ce marché, vous aurez le ventre bien plein et serez ravi d’avoir participé à une ambiance festive.

Tout savoir sur la monnaie brésilienne

Pour information supplémentaire, en plus des stands marchands, deux grandes scènes sont aussi érigées sur place. Elles servent de lieu d’animation et de pistes de danse. Contrairement à l’ambiance de samba qui règne à la Feira das Yabas, ici, c’est le Forro qui anime le marché.

Le lieu de rendez-vous : le Campo de São Cristovão. Le marché a lieu tous les week-ends à compter de vendredi. Les journées du vendredi et du samedi sont les plus animées.

Le Mercadão de Madureira

Il est considéré comme l’un des plus grands marchés du pays. En tout, plus de 580 magasins s’y tiennent tous les jours et proposent toutes sortes d’articles aux habitants et aux touristes. Les prix y sont abordables et les produits, de qualité.

La variété de produits est importante puisque les vêtements et articles de grande marque y jouxtent les paniers tressés à la main, des articles artisanaux souvent reliés aux religions afro-brésiliennes, les « pipas » qui sont les cerfs-volants brésiliens … Sachez que c’est aussi le lieu idéal pour acheter les tenues traditionnelles portées pour les rituels du Candomblé. Si vous avez déjà été à Salvador de Bahia et avez déjà assisté au lavage de Bonfim, vous avez forcément déjà vu les femmes Bahianaises participant aux rituels qui se parent de blanc.

Lire aussi – Lembrança de Nosso Senhor do Bonfim da Bahia : les bracelets porte-bonheur de Salvador de Bahia

Pour découvrir ce marché, rendez-vous sur l’Avenida Ministro Edgard Romero 239. Un arrêt de bus se trouve à proximité du site.

Le marché du Cadeg

Savez-vous que le Brésil est une ancienne colonie portugaise ? Non, je ne vais pas vous donner un cours d’histoire, mais ce marché s’y réfère quand même puisqu’on y présente surtout des produits portugais. C’est un marché couvert où l’on peut acheter des grands crus provenant du Portugal ainsi que déguster aux spécialités culinaires portugaises comme le bacalhau.

Outre les produits portugais, le marché du Cadeg est aussi le paradis des paysagistes et des amateurs de fleurs. Pour cause : toutes sortes de plantes y sont vendues ainsi que diverses espèces de fleurs et compositions florales.

Le marché est ouvert tous les jours, mais l’ambiance atteint le summum le samedi. Les grandes tables aménagées deviennent alors de grandes salles à manger, chaque espace libre se transforme en piste de danse improvisée et les clients font leurs achats en écoutant de la bonne musique.

Si l’ambiance est des plus festives le samedi, le calme retombe le dimanche puisqu’une grande partie des vendeurs affichent portes closes.

L’adresse à retenir : Rua Capitão Félix 110.

La Praça São Salvador

La Praça São Salvador

Tous les dimanches, la Praça São Salvador accueille un grand marché fréquenté par une foule de monde. Située dans le quartier de Laranjeiras, on y trouve une large variété d’articles : des bijoux, des articles de décoration, des vêtements, des œuvres d’art …

Une aire de jeux y est établie pour que les enfants puissent s’amuser pendant que les parents font leurs courses. Un kiosque à musique s’y tient également pour instaurer une ambiance festive sur place. Au programme : de la samba et du chorinho. Il arrive que les clients se joignent aux musiciens pour chanter avec eux, danser, boire quelques verres …

Comme sur tous les autres marchés de la ville, des étals dédiés à la gastronomie s’y trouvent évidemment. Vous pourrez ainsi passer toute la journée sur ce marché, y déjeuner, y faire la fête … et tout cela, dans une ambiance bon-enfant.

La liste que je viens de vous donner n’est pas exhaustive puisque la ville en abrite encore d’autres (Camelodromo, Mercado Popular da Uruguaiana …) que je n’ai pas eu le temps de découvrir. Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à nous en parler.

Vous pourrez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.