Le maracuja : le fruit de la passion du Brésil

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Last Updated On: 5 décembre 2018)

Le maracuja n’est autre que l’appellation au Brésil de la grenadille, plus connue sous le nom de fruit de la passion. C’est un fruit à pulpe comestible que l’on utilise aussi bien dans des recettes sucrées que salées. Il faut dire que son goût acidulé la rend assez passe-partout même si la majorité des gens la préfère sucrée.

A quoi ressemble le maracuja ?

Fruit Passion

Le fruit a la forme et la taille d’un œuf. Sa couleur varie du jaune au pourpre. Il est doté d’une peau épaisse au sein de laquelle on retrouve une pulpe gélatineuse composée de plusieurs graines noires.

Le maracuja est un fruit originaire du Brésil, d’Argentine et du Paraguay. Aujourd’hui, on le retrouve toutefois dans d’autres pays au climat tropical ou subtropical. Il n’aime pas les régions où il peut geler.

Pour ceux qui veulent en faire pousser, sachez que c’est une plante grimpante et envahissante. C’est pour cela qu’on la cultive parfois sur des fils de fer comme avec la vigne, ses tiges pouvant s’étendre jusqu’à 6 m de long. En ce qui concerne ses feuilles, elles sont également envahissantes et persistantes dont les dimensions peuvent atteindre les 13 x 13 cm.

Il faut savoir qu’il existe plusieurs variétés de maracuja dont la forme flavicarpa est la plus grosse. Elle se reconnaît également à sa couleur jaune et son goût plus acide que les versions pourpres.

Quels sont les nutriments apportés par le maracuja ?

Le maracuja contient divers nutriments dont les plus importants en quantité sont :

Les fibres insolubles :

Ces dernières se trouvent dans les graines et dans la pelure du fruit. Ce sont, généralement, des parties que l’on jette et pourtant, ils ont quelques vertus non négligeables.

Ces fibres permettraient effectivement de :

  • Prévenir la constipation puisqu’augmente le volume des selles
  • Prévenir les cancers du côlon
  • Donner une sensation de satiété
  • Améliorer quelques paramètres sanguins comme les triglycérides ou encore le cholestérol sanguin

Les antioxydants :

Les maracujas sont très riches en antioxydants lesquels se chargent de combattre les radicaux libres présents dans notre organisme. Rappelons que les radicaux libres sont sources de cancer, de vieillissement prématuré et de maladies cardiovasculaires. Parmi les antioxydants qu’elles apportent, on peut citer :

  • L’anthocyanine ou cyanidine : ce dernier réduirait le développement des tumeurs et des cellules cancéreuses
  • Lycopène : ce dernier ne peut se transformer en vitamine A comme les autres caroténoïdes, mais il protège du cancer de la prostate et des maladies cardiovasculaires. Attention, pour en consommer en quantité, il faut bien gratter la chair du fruit avec une cuillère jusqu’à atteindre la peau. Le lycopène se situe surtout dans la chair, qui est aussi comestible bien qu’on ait tendance à la jeter avec la pelure

La vitamine C :

Le maracuja procure une bonne dose de vitamine C, mais moindre que chez les agrumes.

Le fer :

Sur ce point-là, le maracuja n’apporte du fer qu’aux hommes.

Quelles sont les vertus de le maracuja ?

Fruit Passion maracuja

Le maracuja est beaucoup utilisée en phytopharmacie, mais elle n’est pas inscrite dans les pharmacopées. On sait toutefois qu’elle a diverses vertus. Parmi elles, on cite :

  • Ses propriétés sédatives :

En Amérique du Sud, le maracuja est utilisée en médecine traditionnelle pour traiter l’insomnie et l’anxiété. Au Brésil, ce sont les feuilles de la plante, utilisées sous forme d’infusion, qui sont utilisées pour leur effet sédatif. Aux Antilles, cette même procédure est utilisée, mais cette fois-ci pour traiter l’hypertension artérielle.

  • Ses vertus contre l’hypertension artérielle :

Des études scientifiques ont effectivement confirmé qu’un petit extrait issu de la pelure du fruit permettrait de stabiliser la pression artérielle systolique et diastolique.

  • Ses vertus contre l’asthme :

Les Sud-Américains connaissent cette vertu depuis des siècles en utilisant le maracuja en tant que traitement naturel de l’asthme. Une étude, portée sur un petit échantillon de patients, a confirmé l’hypothèse puisque les auteurs ont découvert qu’un extrait de pelure de maracuja permettrait de diminuer les symptômes de cette maladie à savoir la toux, la prévalence des crachats et l’essoufflement. Même si cela semble prometteur, des études plus approfondies sont néanmoins nécessaires.

  • Ses vertus contre le cancer :

On sait déjà que le fruit est riche en antioxydants. Des chercheurs sont partis de cette base pour mener une étude in vitro et ont pu constater que le mélange d’antioxydants issu du jus de fruit de le maracuja avait la capacité de réduire le développement de cellules cancéreuses. Pour ce faire, ils favoriseraient la production d’une enzyme capable de détruire ces cellules.

  • Ses vertus contre les maladies articulaires dégénératives :

Un extrait de pelure de le maracuja permettrait également de traiter les douleurs et raideurs dont souffrent les personnes atteintes d’une arthrose du genou. Selon les études, ce sont les antioxydants et la propriété anti-inflammatoire du fruit qui seraient à l’origine de cette action.

Comment déguster le maracuja ?

recette maracuja

Vous avez différentes options pour la consommer :

  • La laver, la couper en deux, prendre une petite cuillère et consommer directement la pulpe nature. Vous pouvez aussi faire passer la pulpe au tamis pour retirer les graines avant de déguster le fruit
  • Extraire le jus en pressant la chair dans une étamine. Vous pourrez le boire nature, y ajouter du sucre, le diluer avec un peu d’eau si vous le trouvez trop épais, le mélanger à d’autres jus de fruit ou encore l’incorpore à du yaourt ou du lait avec un peu d’agar-agar pour obtenir un succulent dessert au fruit de la passion
  • L’utiliser en tant que sauce d’un dessert cuit ou cru : salade de fruits assaisonné avec de le maracuja, compote avec du maracuja, tarte servie avec du maracuja, …
  • Faire mariner de la viande dans du jus de maracuja puis l’incorporer dans sa cuisson pour relever le goût du gibier

Le maracuja a généralement une saveur acide, mais elle peut également être plus douce, voire même légèrement sucrée. A vous de voir comment vous souhaiter l’incorporer dans vos recettes.

Comment conserver de le maracuja ?

Le maracuja prête à être dégustée c’est celle qui affiche une peau toute fripée à l’extérieur et laquelle cède facilement à la pression de la main. Ne pensez donc pas que vu leur aspect, ce genre-là n’est plus tout frais. Au contraire, c’est le fruit bien mûr contrairement à ceux qui affichent une peau parfaitement lisse et bien bombée. Ces derniers sont, en réalité immatures et vous risquez de vous retrouver avec une pulpe peu gélatineuse avec des grains verts.

Dans le cas où vous avez acheté des fruits immatures, déposez-les seulement au sec, dans un coin de la pièce pour qu’ils continuent de mûrir. Quand ils seront mûrs, mettez-les au réfrigérateur, mais ne dépassez pas la semaine pour les déguster.

Dans le cas où vous avez acheté des maracujas déjà bien mûres, le mieux serait de les conserver au congélateur. Pour ce faire, mettez les fruits entiers dans un sac de congélation et congelez-les. Vous pouvez également en extraire le jus pour ensuite verser le coulis obtenu dans le bac à glaçons. Ces glaçons-là pourront ensuite aromatiser vos autres cocktails.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.