Jus de fruit au Brésil : les saveurs à goûter absolument

Jus de fruit au Brésil : les saveurs à goûter absolument
5 (100%) 1 vote[s]

Quand on parle du Brésil, chaque détail de son existence vaut le détour. Cela va des menus détails comme le quotidien des habitants ou leurs breuvages préférés à ses superbes plages et aux trésors de l’Amazonie. Aujourd’hui, je reviens vers vous pour vous conter mon coup de foudre pour … le jus de fruit brésilien. Un cas classique vous diriez-vous et pourtant, ce n’est pas tous les jours que j’ai la chance de débarquer dans un bar à jus pour y découvrir une multitude de saveurs. C’est justement ce point qui m’a séduit, car non seulement j’y découvre des saveurs jusqu’ici inconnues, mais en plus, quel que soit le parfum du jus commandé, on le prépare juste sous vos yeux ce qui garantit une totale fraîcheur … Retour sur ce coup de foudre malheureusement à sens unique !

La culture du « sucos naturais » au Brésil

C’est comme cela qu’on appelle le jus de fruit au Brésil, « sucos naturais ». Un terme que vous faites bien de retenir, car lorsqu’on se retrouve sous une température harassante et éreintée après une visite de la ville, on peut vite se tromper dans les commandes. A la place, on peut vous servir de la cerveja ou bière ou encore du guarana, un soda local. Bref, le mot à retenir est « sucos naturais » à condition que vous souhaitiez bien commander du jus de fruit frais.

Pour ne pas vous tromper et surtout pour avoir l’embarras du choix, rendez-vous dans un bar à jus. On en trouve plusieurs à Rio de Janeiro, à São Paulo ainsi qu’à Salvador, mais ces enseignes spécialisées se font rares, voire inexistantes dans les autres villes brésiliennes. Pas de panique toutefois, car tous les bars et restaurants du Brésil servent ce type de boissons.

Sucos naturais : deux variétés

Jus de fruit au Brésil

Un jus de fruit se prépare généralement avec des fruits, de l’eau et du sucre. Au Brésil, l’eau peut être remplacée par du lait pour donner notre classique milk shake. Pour faire la différence entre les deux, il faut dire :

  • « sucos » pour un jus de fruit à base d’eau
  • « vitaminas » pour un jus de fruit à base de lait

Dans les deux cas, ces boissons sont toutes sources de vitamines et cela, les Brésiliens l’ont bien compris, car ils en sont friands. Même si on trouve des jus en brique, en bouteille et en cannette dans ce pays, les autochtones préfèrent de loin les jus bien frais. Il faut dire qu’avec la multitude de fruits exotiques qui y poussent, il serait insensé de ne pas en profiter pleinement.

Découvrez aussi :

Jus de fruit frais, mes parfums préférés

Durant mon séjour, j’ai goûté tous les parfums même ceux que je connaissais déjà comme le jus de banane, le jus d’orange ou le jus de fraise. Bizarrement, ici, ils ont meilleur goût peut-être parce que les fruits utilisés proviennent d’agriculture bio ou tout simplement parce que le climat tropical du pays sublime leurs saveurs. Quoi qu’il en soit, tous les fruits qui poussent dans ce pays sont plus goûteux et sucrés. Pour en revenir à mes parfums préférés, je vais vous parler de mes nouvelles trouvailles comme :

  • Le guarana :

Comme je le disais plus haut, ce terme se réfère, d’une vue globale, à un soda local produit en Amazonie. Toutefois, il en existe une version 100 % naturelle qui n’est autre que le jus de guarana. Vous pourrez en déguster dans toutes les villes amazoniennes, des plus petites aux plus grandes.

Le guarana est un petit fruit qui pousse uniquement dans le bassin amazonien. Jusqu’à nos jours, le Brésil est le seul qui en cultive. Dans l’industrie, ce sont surtout ses graines, transformées en poudre qui sont utilisées pour fabriquer des boissons énergisantes. Il faut savoir que les graines de guarana sont très riches en caféine et ils en contiennent même plus que le café lui-même. Dans les supermarchés, vous pourrez acheter ces boissons énergisantes, mais en Amazonie, les habitants utilisent aussi sa pulpe pour en faire du jus naturel. Et comme le fruit ne se conserve pas trop longtemps, tous les jus frais de guarana sont préparés quelques minutes avant leur consommation. Une pure merveille !

Toujours autour du guarana, sachez que de nombreuses marques l’utilisent au Brésil que ce soit pour des sodas ou même pour du Champagne. Même la firme Coca-Cola y vend des guaranas.

  • La canne à sucre :

jus naturel de canne à sucre

Le Brésil est le premier producteur de sucre à l’échelle mondiale. En tant que tel, il possède une énorme quantité de canne à sucre dont une partie est écoulée sur le marché national. Un séjour au Brésil ne serait donc complet sans avoir goûté à ce fruit que nous ne connaissons que sous sa forme de sucre. Pour remédier à cette lacune, demandez un « jus de sucre » quand vous vous retrouverez dans un bar à jus brésilien.

Non, il ne s’agit pas d’une eau sucrée, mais de jus naturel de canne à sucre fraîchement pressé sous vos yeux. Comme le fruit est déjà très sucré, il n’y a plus besoin d’en rajouter. On peut toutefois y verser quelques gouttes de jus de citron pour en relever le goût.

  • L’açai :

Il s’agit du fruit d’un palmier qui pousse dans le bassin amazonien. On le connaît très peu en dehors du Brésil, mais dans ce pays, l’açai est un produit phare que l’on incorpore aux desserts ou que l’on sert sous forme de jus, de milk shake et de smoothie.

Certains cuisiniers l’utilisent dans des plats salés et même si je n’ai pas goûté à ceux-là, je vous conseille de goûter au jus frais d’açai. Comme tous les sucos naturais, il peut être préparé à l’eau pour un jus 100 % naturel, mais il existe d’autres versions plus gourmandes comme celle qui mélange le jus d’açai à du lait d’avoine et à du jus de pomme.

  • Des mélanges surprenants :

En marge des jus naturels, le Brésil propose également une multitude de cocktails de fruits non alcoolisés. En général, il est possible d’associer plusieurs types de fruits, mais je me suis rendu compte que certaines associations sont particulièrement savoureuses. C’est notamment le cas de :

  • Orange et l’acérola :

L’orange, on connaît tous, mais l’acérola est un fruit brésilien que j’ai pris plaisir à découvrir. L’association de leurs jus donne un mélange pétillant, légèrement acidulé, mais vous pouvez y ajouter du sucre et surtout très vitaminé.

  • Ananas et le guarana :

jus d’ananas

Je vous ai déjà parlé du jus de guarana plus haut, mais cette fois-ci, je vous invite à le mélanger avec du jus d’ananas ou d’abacaxi, le nom portugais donné à ce fruit. Avant de le déguster, plongez quelques feuilles de menthe dans votre verre pour encore plus de fraîcheur

  • Le « Todo verde » :

C’est un cocktail bien connu des bars à jus et des restaurateurs Brésiliens. Malgré son appellation qui signifie « tout vert », il se compose d’ananas, de jus de guarana, de germe de blé frais et de graine de lin. Des ingrédients un peu insolites en matière de jus de fruit, mais qui confère une saveur particulière à cette boisson.

  • Le jus d’avocat :

Au Brésil, l’avocat est considéré comme un fruit tropical légèrement sucré. De ce fait, on le déguste surtout sous forme de dessert et de jus, mais on le retrouve également dans des salades salés comme partout à travers le monde. Sous forme de jus naturel, ou plutôt de milk shake, il donne une texture onctueuse très sucrée. On l’allonge parfois avec une bonne dose de jus d’orange pour sublimer son goût.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.