Feijoa : la Goyave du Brésil

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Mis à jour le: 16 janvier 2019)

Le Brésil est un pays tropical riche en couleurs et en saveurs. Bizarrement, lorsqu’on y séjourne, même les produits qu’on a l’habitude de consommer chez nous y gagnent en goût et en saveur. C’est notamment le cas de la goyave. J’ai déjà eu le plaisir d’en déguster auparavant, mais je ne me rappelais pas que ce fruit était aussi sucré et savoureux. Pour ceux qui veulent redécouvrir ce fruit, ou juste le découvrir, voici ce qu’il faut savoir …

Origine de la goyave

Surnommée « prune des sables » par les Aztèques, la Goyave est plus connue sous le nom de « goiaba » en portugais et est d’origine mexicaine et péruvienne. De nos jours, on la retrouve aussi dans les pays tropicaux d’Asie, d’Afrique et d’Amérique. Elle fait partie de la famille des Myrtacées et est un fruit tropical. Cela signifie qu’elle ne peut survivre dans les régions où la température peut descendre jusqu’à moins de 10°.

Lire aussi – Les produits et aliments typiques du Brésil

Les différentes variétés de goyave

la Goyave du Brésil

La goyave classique a une forme ovale et peut aller jusqu’à 12 cm de diamètre. Sa peau, très fine, est de couleur verte tendre ou jaune. Si on gratte un peu avec un ongle, on apercevra directement la chair rose ou blanc-cassé. A l’intérieur se trouve les graines entourées d’une substance gélatineuse de la même couleur que la chair. Son parfum est assez unique et donne envie d’y planter les dents. Au goût, ce fruit peut être fade ou très sucré quand il est parfaitement mûr.

La goyave brésilienne aussi appelée Feijoa ou Goyave –ananas diffère de la goyave classique de par sa forme, son parfum et son goût. Elle ressemble au kiwi vert, mais n’a pas de poil, car sa peau est un peu rugueuse, avec une pulpe blanche et granuleuse. Son goût un peu acidulé fait penser à un mélange de fraise, d’ananas et de goyave. Quant à l’arôme, elle est tout simplement divine, car rappelle le parfum du paradis si celui-ci doit en avoir.

Les valeurs nutritives de la goyave

Pour ceux  qui font attention à leur ligne ou veulent surveiller ce qu’ils mangent, voici les nutriments que la goyave apporte :

  • Calories : étant faible en sucre, la goyave ne produit que 33 kcal pour 100g
  • Fibres alimentaires : de tous les fruits frais, la goyave possède la teneur la plus élevée en fibres dont la pectine est la plus abondante
  • Vitamine A : avec un taux assez moyenne en carotène
  • Vitamine B : elle possède une quantité normale de vitamines B1, B2, B3 et B5
  • Vitamine C : la goyave a une teneur très élevée en vitamine C soit 250 mg pour 100 g. Il peut être cinq fois supérieur à ceux des agrumes
  • Minéraux :
  • La goyave possède des propriétés diurétiques, car elle est très riche en potassium et sodium
  • Son taux en calcium et en magnésium ne sont pas négligeables
  • La quantité de fer, zinc et cuivre est assez haute pour un fruit

Découvrez aussi :

 

Les vertus de la goyave

Feijoa

La goyave possède différentes propriétés utilisées en médecine douce.

Les feuilles du goyavier peuvent servir de :

  • Antalgiques pour les maux de tête ou le mal de dent : on peut en faire une infusion à boire ou pour se rincer la bouche. Vous pouvez également directement mâcher les feuilles
  • Antibactériennes et anti-inflammation : en plus de soulager les inflammations telles que la bronchite, l’angine et la pharyngite, les feuilles de goyavier peuvent également accélérer la cicatrisation de diverses plaies bénignes. Pour cela, il faut en faire une décoction et en appliquer sur la blessure
  • Anti-vomissement : hé oui ! pour celui ou celle qui souffre lors des voyages que ce soit sur terre, en mer ou dans les airs, une petite infusion et hop ! au revoir les nausées

Le fruit du goyavier peut servir de :

  • Antioxydants : sa consommation réduit le risque de cancer, car la goyave peut neutraliser les radicaux libres qui sont néfastes à l’organisme. De même, elle peut ralentir le vieillissement précoce de certaines cellules
  • Diurétique : il lutte contre la rétention d’eau
  • Antiallergique : il freine la sécrétion d’histamine qui se libère lors des crises d’allergies
  • Anti-risque de maladies cardio-vasculaires : la goyave est recommandée pour ceux qui souffrent d’hypertension. Et elle réduit également le taux de cholestérol

Malgré son apport élevé en fibre, il ne faut pas trop en abuser, car on risque la constipation à cause des nombreuses graines. C’est un petit conseil de quelqu’un qui en a déjà fait l’expérience.

La consommation de la goyave

Il y a mille et une façon de consommer la goyave, en voici quelques-uns, régalez-vous !

  • Nature : mangez la goyave bien mûre après l’avoir lavée. Vous pouvez directement croquer dedans ou le couper en morceaux. Elle se mange aussi bien pelée ou non
  • En cocktail : la mélanger avec du rhum et un peu de sucre pour un cocktail rafraîchissant
  • Mixée : elle peut être servie sous forme de coulis, mousse, sorbet, …
  • En confiture : avec de l’eau et un peu de sucre, la goyave doit être coupée en petits morceaux afin de fondre facilement et rapidement pour devenir une purée parfaite. On n’a pas besoin de gélatine, car elle est déjà riche en pectine (substance gélatineuse qui confère toute sa forme aux confitures)
  • En salade : tranchez le fruit en lamelles et ajoutez-les aux crudités (crevettes, pommes ou saumons)
  • En salade de fruit : on peut la couper en petits dés et rajouter un peu de sucre, du jus de citron et des morceaux d’autres fruits si on veut

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.