Cerveja : la bière au Brésil

Cerveja : la bière au Brésil
5 (100%) 1 vote[s]

Le Brésil n’est pas seulement synonyme de plages aux eaux turquoise et vastes étendues sauvages. Il rime aussi avec gourmandises et une infinité de saveurs. Un séjour dans ce pays, quelle que soit la région où vous vous rendez, vous fera découvrir un patrimoine gastronomique riche en couleurs et en saveurs exotiques. Même ses boissons vous raviront surtout à l’heure où la chaleur est intense, vous vous damnerez pour siroter une bonne cerveja. La solution : emportez-en toujours dans votre glacière dès lors que vous vous rendez dans un coin assez éloigné des commerces.

La cerveja c’est quoi au juste ?

C’est le terme portugais qu’on utilise pour désigner la bière. Bien que la caïpirinha soit considérée comme la boisson emblématique du Brésil, la consommation de bière la dépasse largement. Il faut d’ailleurs dire que ce sont surtout les touristes qui raffolent de ce cocktail alors que les Brésiliens, eux, préfèrent plus la cerveja ou, pour les non amateurs d’alcool, l’agua de coco.

Si vous n’avez pas encore goûté à une bière brésilienne, il est grand temps de le faire. Au Brésil, il en existe plusieurs marques et vous en trouverez facilement sur les plages, dans les restaurants, aux supermarchés, …

Découvrez aussi:

Quelles marques de bière faut-il boire ?

Cerveja

Depuis quelques années, l’industrie de la bière progresse à pas de géants au Brésil. De nombreuses variétés ont donc vu le jour ce qui offre aux consommateurs l’embarras du choix. Si vous devez vous baser sur mon vécu personnel, je pourrais vous citer mes marques préférées, mais je vous invite quand même à les goûter par vous-mêmes pour que vous puissiez dresser votre liste des « meilleures bières brésiliennes ». N’oubliez pas de m’en faire part histoire d’en discuter autour d’une bonne cerveja …

Pour l’heure, voici la liste de mes bières brésiliennes préférées :

  • La Cerveja Suméria Cambuca Blanche Witbier au Cambuci :

Cette bière brésilienne est fabriquée avec du Cambuci, un petit fruit bien charnu originaire des forêts d’Amérique latine. Même si je n’ai jamais vu, de mes propres yeux, à quoi pouvait ressembler le fruit en lui-même, j’imagine que je pourrais l’aimer puisque la bière fabriquée avec est un pur délice.

Embouteillée dans une bouteille de 300 ml, la siroter est un pur bonheur. Dans son goût, je décèle quelques arômes d’herbes et d’épices qui confèrent à cette boisson une note légèrement acidulée, mais très légère.

Vu son acidité, il se marie parfaitement avec un plat de fruits de mer ou de crudités assaisonnées au citron.

  • La Cerveja Jupiter :

Sur les rayons des supermarchés, vous ne pouvez pas passer à côté de cette bouteille un peu tape-à-l’œil pour son côté insolite. On l’achète toutefois pour la déguster et en bouche, on sent d’emblée ses arômes d’agrumes.

Des notes qui accompagneront merveilleusement vos plateaux de fromage ou vos plats indiens.

  • La Cerveja Eisenbahn Oktoberfest Edition limitée :

Oktoberfest vous avez dit ? Oui, c’est bien ce que j’ai écrit bien qu’on se trouve au Brésil. Il faut d’ailleurs savoir que le pays organise également cet évènement donc pensez à vous renseigner sur l’Oktoberfest de Blumenau, une ville brésilienne située dans l’Etat de Santa Catarina. C’est une belle occasion pour découvrir cette cerveja que vous accompagnerez, non pas de la choucroute traditionnelle allemande, mais d’un bon crabe do Brasil ou d’un Casquinha de Siri.

Comme partout ailleurs, cette bière offre un malt très équilibré, car à ma grande surprise, il est à la fois doux et intense. Bref, un bon compromis entre une bière rafraîchissante sans trop d’amertume, mais à boire avec modération.

  • La Cerveja Madalena Weiss :

Cette bière, je l’apprécie pour son onctuosité (oui, c’est un qualificatif que l’on peut aussi utiliser pour une bière). D’ailleurs, il n’y a pas d’autres mots pour décrire sa belle mousse de longue durée qui sort sitôt que l’on ouvre sa bouteille.

Le Cerveja Madalena Weiss propose à ses consommateurs des arômes de vanille, de banane et de clou de girofle. Un mélange assez surprenant sachant que le breuvage a été brassé au malt de blé.

Pour l’accompagner, pensez à des plats épicés.

  • La Cerveja Baden Baden Chocolate Beer :

Qu’est-ce qui fait de cette bière une pure merveille ? Son mélange de malt torréfié, le houblon et les arômes de vanille et de chocolat qui la subliment. C’est une bière gourmande (oui, un autre terme qui ne semble pas convenir et pourtant si) qui sous sa couleur ambrée, séduit les yeux et émerveille les papilles.

On en boirait volontiers en guise de dessert, tant sa saveur rappelle un dessert sucré au chocolat.

  • La Cerveja Amazon Beer WitBier Tapereba :

Découvrez les marques de Cerveja

Pour sa confection, on a utilisé du malt d’orge associé à du malt de blé. C’est une cerveja contenant une dose assez faible d’alcool à raison de 4, 7 %. Pour remonter à ses sources, il faut se rendre à Belém, une ville brésilienne située dans l’Etat du Para. Là-bas, les autochtones l’appellent tout simplement « Amazon beer ».

Qu’est-ce qui la rend si exceptionnelle à mes yeux ? Son goût exotique acidulé du fait de la présence de Mombin, un fruit tropical, dans sa confection. Quant à son odeur un peu suave, je l’ai encore dans les narines tant cette bière m’a accompagné dans mes différentes aventures au Brésil.

Pour faire ressortir son goût, mariez-la avec un succulent magret de canard ou un plat à base de volailles.

  • La Cerveja Suméria Bilbat German Pilsner :

C’est dans l’Etat de São Paulo, dans la ville de Santo André que cette bière est fabriquée. La brasserie porte le nom de Suméria et elle a été fondée en 2012. Malgré son jeune âge et sa taille humaine, ses produits sont désormais vendus à travers le Brésil et commencent à se faire une belle petite réputation auprès des consommateurs.

Cette cerveja se reconnaît facilement à l’image d’une créature, une sorte de déesse, affichée sur sa bouteille. Une fois le breuvage versé dans un verre, on découvre une boisson pétillante au corps léger faite de malt d’orge et de houblon.

Chose assez étonnante avec cette bière, c’est que les Brésiliens la dégustent avec une petite pichenette de Margarita. Une association un peu trop forte pour moi, mais que j’aimerais bien essayer un de ces jours …

  • La Cerveja Urbana A Piscandinha Sessionblack IPA :

C’est une bière bien brune qui offre à nos papilles une explosion d’arômes tous gourmands. En bouche, on découvre effectivement des notes d’agrumes, de café, de chocolat noir, d’épices et de caramel. Nul surprenant si au final elle a pris cette couleur un peu sombre, mais très élégante.

L’Urbana est une bière intense qui se compose d’une importante quantité de malt torréfié. Pour la déguster comme il faut, accompagnez-la de plats ayant autant de caractère qu’elle. Pensez à de belles tranches de churrascarias ou à une feijoada do Brasil.

  • La Cerveja Diabolica Caveira Pale :

Que dire de plus en lisant son appellation ? Que c’est une bière à la robe claire qui, grâce au houblon anglais qu’elle a emprunté, donne un rendu assez sec.

Ne vous découragez toutefois pas, car en l’accompagnant d’une délicieuse feijoada ou d’une paella, son goût ne sera que meilleur.

  • La Cerveja Colorado Vixnu Imperial IPA :

Une bière IPA est une bière qui bénéficie d’une longue période de fermentation ce qui explique un taux de houblon et d’alcool plus important. Avec son corps malté, elle offre une amertume assez marquée, mais que les notes de fruits de la passion et d’agrumes viennent adoucir. Là encore, on sort des tranches de churrascarias pour la déguster pleinement.

  • La Cerveja Biritis do Mussum :

Le nom Mussum n’a plus aucun secret pour les Brésiliens. Certes, il désigne cette délicieuse cerveja, mais pas que. Il se réfère également à un artiste Brésilien qui a fait partie du groupe Os Originais Do Samba. Bref, une notoriété déjà acquise pour cette bière surtout que pour sa confection, l’homme a choisi de collaborer avec un autre grand nom de la bière, le PDG de la Cervejaria Urbana.

Et quand les deux hommes allient leurs talents, cela donne naissance à une bière qualifiée de « âme de Rio de Janeiro ». Autant vous dire qu’à Rio, on peut en boire dans tous les coins de rue et il suffit de quelques noix de cajou pour faire ressortir son meilleur côté.

Pour découvrir d’autres marques encore, rendez-vous à l’Oktoberfest de Blumenau ou encore, là où se tiennent diverses festivités rattachées à l’évènement « O Dia da Cerveja Brasileira », signifiant la Journée de la bière brésilienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.