Brigadeiro : comment préparer des brigadeiros ?

Vous ai-je déjà parlé d’une confiserie nommée « brigadeiro » ? Si ce n’est pas le cas, alors je vais y remédier de suite. Il s’agit d’un bonbon chocolaté indissociable à tous les évènements célébrés au Brésil et plus particulièrement des goûters d’anniversaire d’enfants. C’est d’ailleurs lors de la fête d’anniversaire du petit dernier de mes hôtes que je l’ai découvert et depuis, je garde précieusement la recette sur moi pour qu’une fois rentré, je puisse en préparer pour mes proches.

Lire aussi :

L’origine du brigadeiro

On retrouve des traces de ce fameux bonbon chocolaté dès le 19e siècle, mais à l’époque, sa recette contenait des œufs. C’est un confiseur Brésilien qui a eu l’idée de mélanger du lait concentré avec de la poudre de chocolat pour compenser le manque de lait et de sucre après la Seconde Guerre Mondiale. Le brigadeiro aurait alors vu le jour.

La recette des brigadeiros

Quant à son appellation qui signifie « chocolat du Brigadier », je n’ai pas pu déterminer avec exactitude son origine puisque deux versions perdurent jusqu’à aujourd’hui.

  • La première raconte qu’au cours des élections présidentielles des années 40, le Brigadier Eduardo Gomes, candidat à la Présidence du pays, aurait fait tourner la tête aux femmes. Un comité de fan-club aurait même été mis sur pied dont les membres étaient exclusivement de sexe féminin. Pour soutenir leur candidat favori, ces dames auraient créé ce chocolat pour lever des fonds. Malheureusement, malgré tout le cœur qu’elles ont mis à l’ouvrage, le Brigadier a perdu les élections à deux reprises. La première fois, il a perdu face au général Eurico Gaspar Dutra et la deuxième fois, face à Getulio Vargas. Si la partie « élections » a eu lieu pour de vrai, la partie « confection du chocolat » reste moins sûre, mais c’est ce qui se dit.
  • La deuxième version est, quant à elle, plus imagée. Cette dernière raconte effectivement que durant une bataille, un Brigadier de renom aurait été blessé à l’entrejambe et que pour se moquer de lui, on a commencé à produire des brigadeiros ans œufs puisque la recette originale d’après-guerre en contenait.

Quelle que soit la version réelle entre ces deux, il y a au moins un point sur lequel nous tombons tous d’accord : cette confiserie est un vrai délice, à consommer avec modération toutefois pour éviter les excès de sucre et/ou de chocolat.

La préparation des brigadeiros

Partout au Brésil, il est facile de trouver des brigadeiros. Dans certaines régions du pays, comme dans l’Etat du Rio Grande do Sul, on l’appelle le « negrinho ».

Pour ceux qui ne peuvent pas aller au Brésil pour le moment, je veux bien partager la recette avec vous, mais rien ne vaut un vrai brigadeiro made in Brasil.

Pour préparer quelques boules, voici les ingrédients dont vous avez besoin :

  • une boîte de lait concentré sucré
  • six cuillères à soupe de cacao pur non sucré
  • une cuillère à café de beurre
  • des vermicelles : vous pouvez choisir ceux en chocolat ou des vermicelles colorés pour apporter une touche plus glamour à ces petites truffes

La préparation est très simple :

  • dans une casserole, versez le lait concentré sucré, le beurre et le cacao
  • placez la casserole sur feu doux afin de faire cuire le mélange doucement. Pendant toute la durée de la cuisson, mélangez le tout avec une cuillère en bois ou un fouet. Raclez bien le fond de votre casserole pour que la pâte ne colle pas et surtout, évitez un feu trop fort qui risque de caraméliser votre mélange
  • mélangez le tout jusqu’à ce que la pâte soit lisse, brillante et épaisse. A ce stade, elle ne devrait plus coller à la casserole
  • retirez la casserole du feu et attendez que la pâte refroidisse
  • confectionnez des petites boules avec puis faites rouler chaque boule dans les vermicelles

Et vous voilà avec de petites truffes au chocolat gourmand !

Brigadeiro Vs Beijinho

Au Brésil, bon nombre de touristes mélangent ces deux types de confiseries puisque leur aspect est très proche. D’ailleurs, si on peut qualifier les brigadeiros de truffes au chocolat, les beijinhos, eux, peuvent être qualifiés de truffes au coco. Certains disent également que le beijinho est la version blanche du brigadeiro ou vice-versa.

Vous l’aurez donc compris, pour préparer du beijinho, il suffit de remplacer la poudre de cacao et les vermicelles avec de la noix de coco râpée. Vous pouvez aussi utiliser du sucre glace à la place des vermicelles. Les autres ingrédients restent, quant à eux inchangés ainsi que les étapes de la préparation.

C’est donc la version idéale pour les personnes allergiques au chocolat ou qui souhaitent seulement avoir les deux variétés dans leurs plats.

Pour information supplémentaire, les beinjinhos qui signifient « petits baisers » sont également appelés branquihos dont le sens devient « petits blancs ».

Découvrez les recettes du Brésil de A à Z

Vous pourrez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.