Baccharis Carqueja, une plante qui vous veut du bien !

(Mis à jour le: 2 juillet 2019)
Baccharis Carqueja, une plante qui vous veut du bien !
4 (80%) 1 vote[s]

L’Amérique du Sud est un continent très riche en végétation. Il suffit de constater qu’elle abrite notamment le poumon de la Terre, à savoir la forêt amazonienne. Celle-ci est extrêmement importante pour la régulation de la vie sur la Terre avec la production de dioxygène, indispensable au développement de la vie des espèces végétales et animales.

En Amérique du Sud, une plante est particulièrement utilisée pour ses vertus thérapeutiques par les populations locales : il s’agit du baccharis carqueja. De son nom scientifique « Baccharis Trimera » ou « Baccharis genistelloïdes », elle fait partie de la famille des « Asteraceae ». Découvrez avec nous maintenant cette plante originaire de l’Amérique du Sud tropicale et sub-tropicale, aux propriétés curatives des plus efficaces.

Présentation du baccharis carqueja

baccharis carqueja

Baccharis carqueja est une plante qui fait partie de la famille des plantes vivaces herbacées et qui pousse dans les régions tropicales et sub-tropicales de l’Amérique du Sud. En Amérique du Sud, elle est appelée très souvent « carqueja » seule, sans le nom baccharis.

La région où elle est le plus présente et le sud-est brésilien. Mais on la trouve aussi dans des pays comme le Chili, l’Argentine ou encore la Bolivie. Mais sa région de prédilection est le sud-est brésilien, où elle pousse en abondance à certains endroits. Elle pousse dans les zones marécageuses de la forêt amazonienne et on peut la retrouver dans des lieux jusqu’à environ 3000 mètres d’altitude.

Les vertus thérapeutiques de carqueja ont été découvertes par les populations locales qui vivaient notamment dans la forêt amazonienne. Cette plante médicinale fut d’abord utilisée par les populations autochtones pour traiter de symptômes comme la fièvre, la diarrhée, les maladies hépatiques et gastriques, ainsi que la dyspepsie. Outre ses propriété curatives, le baccharis quarqueja a également des vertus de prévention puisqu’elle permet de protéger contre les ulcères de l’estomac et contre les pathologies du foie en aidant à l’élimination des toxines produites par l’organisme.

De nos jours, carqueja est toujours utilisée pour traiter et prévenir les maladies gastriques et hépatiques. Elle est également consommée par des préparation de tisanes, qui lui donnent des propriétés aphrodisiaques et diurétiques.

Découvrez aussi :

Description et composition de baccharis carqueja

 

baccharis carqueja

Comment se présente cette plante herbacée vivace aux vertus médicinales si intéressantes ? Et bien, en la voyant, elle ne paye pas de mine, ayant une apparence tout à fait classique. Il s’agit d’une plante qui ne dépasse pas les un à deux mètres de hauteur, et qui est ornée de petites fleurs blanches ou jaunes à l’extrémité des feuilles. Ces feuilles vertes donnent l’impression d’une succession de feuilles, la largeur du feuillage herbacé n’étant pas régulier.

La famille des baccharis carqueja est très nombreuse, puisqu’on y recense pas moins de 400 espèces différentes ! Preuve de la grande richesse des composants de cette plante herbacée, les scientifiques ont réussi à recenser près de 150 composants différents ! Parmi eux, les principaux sont issus de la classe des terpénoïdes (qui font l’objet de recherches anti-bactériens ou d’autres effets pharmaceutiques) et des polyphénols comme les flavonoïdes, qui sont une source importante de propriétés anti-oxydantes.

Les flavonoïdes sont l’un des métabolites les plus intéressants de baccharis carqueja, notamment sa contenance en eupatorine, en rutine, en hispiduline ou encore en cirsimaritine.

Les principales vertus curatives de baccharis carqueja

baccharis carqueja

De par ses vertus thérapeutiques, carqueja a intéressé très rapidement les scientifiques du monde entier. Si les autochtones vivant dans la région amazonienne ont très vite compris ses propriétés curatives sans en connaître les véritables raisons, les chercheurs ont pu expliquer les effets bénéfiques de cette plante herbacée vivace au moyen de leurs expériences. Ces effets principaux sont au nombre de trois :

  • des effets anti-ulcéreux
  • des effets anti-oxydants
  • des effets détoxifiants

Propriétés anti-ulcéreuses et anti-acides

Cette propriété a pu être définitivement prouvée lors d’une étude médicale menée il y a une trentaine d’années. La conclusion de cette étude a été la suivante : baccharis carqueja possède des vertus thérapeutiques qui permettent de diminuer les troubles intestinaux et gastriques, en diminuant la production d’acides dans le corps et ainsi de réduire l’activité gastro-intestinale.

Depuis cette première étude menée en 1990, de nouvelles expérimentations ont réussi à identifier le fonctionnement et l’apport des substances contenues dans carqueja dans la régulation de la production d’acide gastrique. Les scientifiques ont donc démontré les propriété anti-ulcéreuses et gastro-protectrices de baccharis carqueja.

Propriétés anti-oxydantes

Seconde propriété, et non des moindres, baccharis carqueja a des vertus anti-oxydantes. L’oxydation des cellules est un phénomène qui accélère le vieillissement des cellules. Des propriétés anti-oxydantes permettent donc d’empêcher une détérioration prématurée des cellules. Par exemple, au niveau de la peau, cela permet de garder une belle peau plus longtemps.

Plusieurs études scientifiques réalisées entre 1998 et 2017 ont prouvé les propriétés anti-oxydantes de carqueja. Notamment, une expérimentation datant de 2010 sur des souris ont prouvé une activité anti-oxydante de l’extrait hydro alcoolique de baccharis carqueja.

2017 a marqué une nouvelle étape dans la preuve des propriétés anti-oxydantes de la plante, y établissant l’explication scientifique : les flavanoïdes permettent de piéger les « radicaux libres », qui entraînent le stress oxydatif.

Propriétés détoxifiantes

Enfin, baccharis carqueja permet au cœur de mieux éliminer les toxines. Les flavonoïdes, outre leurs propriétés anti-oxydantes, ont également une vertu détoxifiante. Ces flavonoïdes ont été identifiés comme « hépatoprotecteurs », c’est-à-dire qu’ils protègent le foie et augmentent ainsi sa durée de vie avec un bon fonctionnement.

Quelle quantité prendre pour un traitement ?

baccharis carqueja

Que cela soit pour un traitement préventif comme curatif, la quantité préconisée est de prendre environ quinze grammes de baccharis carqueja mélangés à 500 ml d’eau froide. Faites chauffer le mélange à feu vif et une fois que l’ébullition se produit, retirez le mélange du feu et attendez environ 10 minutes afin que les plantes infusent bien. Vous pouvez ensuite consommer votre breuvage !

Baccharis carqueja est une plante sud-américaine aux vertus étonnantes : anti-ulcéreuse, anti-oxydante et détoxifiante, elle sera votre meilleure alliée pour une santé à toute épreuve !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.